Dans une lettre adressée à l’ambassadeur de France en Algérie : «Mon fils est en fin de vie, laissez-moi le voir» | El Watan
toggle menu
vendredi, 15 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Dans une lettre adressée à l’ambassadeur de France en Algérie : «Mon fils est en fin de vie, laissez-moi le voir»

08 octobre 2019 à 9 h 30 min

C’est un véritable cri de détresse que vient de lancer Zirem Saïd, âgé de 68 ans, à l’ambassadeur de France en Algérie.

L’homme, visiblement affaibli et frustré pour cause de l’impossibilité de voir son fils, en fin de vie, et qui se trouvait dans un hôpital parisien, s’interroge sur le fait que 5 demandes de visa formulées depuis mars 2018 ont été toutes refusées. «Je suis un citoyen algérien, résidant en Algérie.

Mon fils Koceila, âgé aujourd’hui de 11 ans, a été hospitalisé en 2015 à l’hôpital Robert Debré pour une pathologie hématologique sévère ayant nécessité une allogreffe de moelle osseuse en 2017. Quelques mois après, il a présenté une complication neurologique grave, qui a généré l’engagement de son pronostic vital (fin de vie)», a-t-il souligné dans une lettre adressée à l’ambassadeur de France en Algérie, en lui rappelant qu’auparavant le problème de ses déplacements n’a jamais été cité. «Le problème de voyage pour aller le voir ne s’est jamais posé», a-t-il souligné.

L’homme, les larmes aux yeux, a affirmé que cette «situation pour le moins frustrante m’a occasionné des états dépressifs récurrents suite à l’impossibilité de voir mon fils». «De ce fait, le seul espoir pour moi de résoudre l’imbroglio de ce déni humanitaire reste l’intervention de Votre Excellence auprès de vos services concernés pour étudier mon cas d’une manière pragmatique et me faciliter l’obtention de ce document», a-t-il conclu dans la même correspondance. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!