Mobilisation record à Bouira : «Arrêtez les vrais voleurs !» | El Watan
toggle menu
mardi, 20 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190820


  • Pub Alliance Assurance



Mobilisation record à Bouira : «Arrêtez les vrais voleurs !»

27 avril 2019 à 9 h 28 min

Contrairement aux manifestations passées, où un seul itinéraire était emprunté par des milliers de citoyens réclamant le départ du système à Bouira, hier, ce n’était pas le cas, en raison d’une initiative prise par un groupe de jeunes ayant largement diffusé, la veille, un appel invitant les manifestants à opter pour un nouveau lieu de rassemblement. Des carrés de marcheurs ont été formés indépendamment, refusant de rallier le rassemblement désigné auparavant.

Il a fallu attendre plus d’une heure pour que des milliers de citoyens, qui s’étaient rassemblés à la place baptisée «La liberté», rejoignent la procession et que celle-ci commence enfin à sillonner les rues et ruelles de la ville de Bouira. Des engins ont été mobilisés pour l’aménagement du site en question.

Comme il fallait s’y attendre, les manifestants ont déployé et d’une manière forte de nombreuses des pancartes et banderoles hostiles au premier militaire du pays, en l’occurrence Ahmed Gaïd Salah. Les appels et les communiqués du chef d’état-major de l’ANP, diffusés continuellement ces derniers jours par le MDN, rassurant ainsi les citoyens concernant leur «sécurité» et la «protection de la révolution», n’ont pas trouvé d’écho au sein du peuple, qui ne cesse de réclamer son départ, en témoignent les pancartes brandies par la foule. «Le pouvoir, c’est le peuple, n’essayez pas de gagner du temps. Le peuple veut votre départ. Système dégage. L’avenir de l’Algérie est notre priorité.

Le peuple est la Constitution. Vous (Gaïd Salah, ndlr) nous embêtez chaque mardi, nous vendredirons chaque vendredi. La bande à deux visages (issaba), Yentahaw ga3. Rendez-nous l’Algérie. 1000 milliards, tetehasbou ga3. Gaïd Salah dégage. Allo Gaïd, où sont passés Saïd et sa bande ?»

En plus de ces messages refusant l’implication du militaire dans la chose politique, les manifestants ont, en effet, déployé des pancartes sur lesquelles sont portés des écrits en guise de solidarité avec le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, incarcéré lundi dernier à la prison d’El Harrach. «Vous ne pouvez pas tuer la seule réussite de l’Algérie. Libérez Rebrab. Libérez l’économie. Non aux arrestations sélectives. Arrêtez les vrais voleurs !»

A préciser, par ailleurs, que la circulation automobile vers la capitale, Alger, a été encore une fois impossible sur le tronçon autoroutier Est-Ouest, en raison des barrages filtrants mis en place depuis jeudi par la Gendarmerie nationale. Un point de contrôle mobilisant des centaines d’éléments antiémeute près du tunnel de Bouzegza. Des citoyens ont témoigné qu’ils ont été obligés de rebrousser chemin en empruntant l’ancienne RN05.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!