Marche des étudiants à Oran : «Celui qui ne respecte pas la volonté de son peuple ne respecte pas la volonté des urnes» | El Watan
toggle menu
lundi, 30 mars, 2020
  • thumbnail of elwatan30032020
  • Tombola Alliance



Marche des étudiants à Oran : «Celui qui ne respecte pas la volonté de son peuple ne respecte pas la volonté des urnes»

27 novembre 2019 à 10 h 12 min

Pour le 40e mardi consécutif, les étudiants sont sortis en force à Oran en se donnant rendez-vous à la place du 1er Novembre.

Plusieurs centaines de personnes, des étudiants mais aussi de simples citoyens, ont marché de la place 1er Novembre jusqu’à la wilaya avant de retourner au point de départ en passant par Mirauchaux, Tripoli, Michelet et la rue Khemisti.

Chemin faisant, les manifestants ont crié haut et fort leur rejet de l’échéance électorale du 12 décembre prochain. «Makach intikhabate maa el îssabate !» (Pas d’élections avec la maffia) ont-ils entonné, ou encore : «Hnaya wled Amirouche, marche arrière manwelouche, jaybine jaybine jaybine el houria !» (Nous sommes les fils d’Amirouche, et nous ne ferons pas marche arrière. On ramènera la liberté). D’autres slogans, des classiques du hirak, ont également été entonnés : «Pouvoir assassin !» «Etat civil et non militaire !», etc.

Faisant référence aux «clowneries» de certains candidats, pour ne pas dire tous, une manifestante tenait une pancarte où on pouvait lire cette citation emplie d’ironie : «Salou, abkou anadbou, makach el vote» (Priez, pleurez, lacérez-vous autant que vous voulez, il n’y aura pas de vote).

Une étudiante en médecine, vêtue d’une blouse blanche, avait marqué sur son écriteau : «Vous avez rendu le pays malade, laissez-nous le soigner». Un autre hirakiste y est allé de cette revendication : «Nouvelle Constitution ou rien. Dawla madania !» alors qu’un autre étudiant, pour expliquer son rejet des élections, avait écrit sur sa pancarte : «Celui qui ne respecte pas la volonté du peuple ne respecte pas la volonté des urnes».

Notons que lundi dernier, en fin d’après-midi, une marche improvisée a été organisée par les hirakistes qui a démarré de la place des Victoires pour aller jusqu’à la wilaya en passant par le Front de mer.

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!