Manifestation nocturne et des arrestations à Alger | El Watan
toggle menu
mercredi, 22 janvier, 2020
  • thumbnail of elwatan22012020

Manifestation nocturne et des arrestations à Alger

31 octobre 2019 à 20 h 19 min

Des milliers de personnes occupent, ce jeudi soir, les alentours de la Grande poste à Alger. Plusieurs manifestants ont été arrêtés par les services de sécurité.

Les manifestants, venus des différentes régions d’Algérie, scandent des slogans hostiles au pouvoir.  « Cette année, il n’y aura pas d’élection », « el istiklal (indépendance)», « Bab El Oued Echouhada », «Imazighen » et « Etat civil, non militaire», clame la foule.  Abdelkdaer Bensalah et Ahmed Gaid Salah, respectivement chef de l’Etat par intérim et chef d’état-major de l’armée ont été fustigés par les manifestants.

Un dispositif policier imposant a été déployé au centre d’Alger qui vit des moments festifs en dépit des interpellations. Selon des témoins, de nombreuses personnes ont été arrêtées aujourd’hui à Alger, notamment à la Place des martyrs et à la rue Hassiba Ben Bouali, près de la Place de la liberté de la presse.

Des manifestants venus de quatre coins du pays continuent d’affluer à Alger, pour prendre part à la marche prévue demain, 37e vendredi de la révolution pacifique coïncidant avec le 65e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération de l’Algérie.

Le centre de la capitale vibre, à l’heure où nous mettons en ligne, sous les cris de « Ba3ouha Ya Ali ( Ali, ils ont vendu le pays) ».


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!