Manifestants arrêtés pour port du drapeau amazigh : Rassemblement, marche et ville morte à Haizer (Bouira) | El Watan
toggle menu
jeudi, 18 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan18072019


  • Pub Alliance Assurance





Manifestants arrêtés pour port du drapeau amazigh : Rassemblement, marche et ville morte à Haizer (Bouira)

24 juin 2019 à 13 h 09 min

A l’appel de la société civile de la commune de Haizer, dans la wilaya de Bouira, un rassemblement de protestation et une marche ont été organisés, aujourd’hui lundi, pour réclamer la libération « immédiate » des 17 manifestants incarcérés hier à la prison d’El Harrach, pour port du drapeau amazigh. 

Trois parmi ces détenus sont originaires de la localité de Haizer. Il s’agit, de Lakhal Ali, Akbi Cherif et Karoun Hamza. Les manifestants qui ont bloqué l’entrée de la Cour de Bouira, quadrillée par un important dispositif policier, ont scandé des slogans hostiles au régime. « Pouvoir assassin », « libérez nos enfants et libérez les détenus de la démocratie ». Plusieurs bus ont été mobilisés pour acheminer des citoyens depuis la ville de Haizer, paralysée par une grève générale en guise de soutien et de solidarité avec les personnes injustement envoyées à la prison d’El Harrach.

Le mot d’ordre de la grève générale a été suivi à 100%. « A bat la dictature militaire » « Tamazight en justice  ». « Libérez les détenus de la démocratie », lit-on sur les pancartes brandies par la foule qui a décidé par la suite de marcher depuis le siège de la Cour vers le siège de la wilaya. « C’est moi qui a autorisé mon fils à aller manifester à Alger et de prendre avec lui le drapeau Amazigh. Personne ne pourra nous interdire de porter et avec fierté  le drapeau amazigh», dit, en colère, le père de Hamza Karoun âgé de 21 ans, qui figure parmi les manifestants détenus à la prison d’El Harrach. Et d’ajouter : «  Mon fils n’a rien fait. Il avait subi deux opérations chirurgicales et son état de santé est inquiétant. J’adresse mon message à Gaid Salah afin qu’il ordonne  la libération immédiate de mon fils et de tous les autres manifestants accusés arbitrairement ».

Il est à signaler qu’une délégation des protestataires a été reçue par le procureur général de Bouira. « Nous avons demandé au PG de passer notre message à sa hiérarchie. Les manifestants ont été arrêtés et emprisonnés par un simple coup de téléphone et ils doivent être aussi libérés par un autre coup de fil », a déclaré Chabane Meziane, élu RCD à l’APW de Bouira.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!