«Madame Maya» condamnée à 12 ans de prison | El Watan
toggle menu
mercredi, 07 décembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

«Madame Maya» condamnée à 12 ans de prison

02 janvier 2021 à 11 h 36 min

Mise en délibéré depuis dimanche dernier, l’affaire de la prétendue fille du Président déchu, Mme Maya, de son vrai nom Zoulikha Nachinache, a connu son épilogue hier matin, avec le prononcé du verdict par la chambre pénale près la cour de Tipasa, où le procès en appel s’est tenu il y a une semaine.

Un verdict qui, faut-il le préciser, a connu une légère baisse des peines par rapport à celles prononcées par le tribunal de Chéraga.

Poursuivie pour plusieurs faits liés à la corruption, dont «trafic d’influence», «blanchiment d’argent», «transfert illicite de fonds vers l’étranger»…, Mme Maya a été condamnée à 12 ans de prison ferme et une amende de 6 millions de dinars, alors que ses deux filles (en liberté), Imène et Farah, ont écopé de 5 ans de prison, d’une amende de 3 millions de dinars, de la confiscation de leurs passeports, mais aussi de tous leurs biens ainsi que ceux de leur mère.

La cour a décidé aussi de soumettre Farah et Imène à une période de sûreté de 3 ans, au cours de laquelle elles seront privées de leurs droits civiques. Par ailleurs, la même juridiction a condamné la mère et les deux filles à dédommager le Trésor public pour le préjudice subi estimé à 600 millions de dinars.

Elle a, en outre, réduit la peine de 12 à 10 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de dinars retenue contre l’ex-ministre du Travail, Mohamed Ghazi, et l’ancien patron de la police, Abdelghani Hamel, et de 10 à 8 ans de prison ferme celle infligée à l’ex-ministre des Travaux publics, Abdelghani Zaalane, assortie d’une amende d’un million de dinars.

Une peine de 10 ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars a été prononcée contre les prévenus en fuite, à savoir, Mohamed Cherifi, connu sous le pseudonyme de «Siousiou», Mohamed Cherifi et l’ex-député Ammar Yahiaoui, avant de condamner Mustapha Boutaleb à une peine de 7 ans de prison ferme et une amende d’un million de dinars, Belkacem Bensmina et Goudjil, à 2 ans de prison ferme, et Chafi Ghazi, le fils de l’ex-ministre Mohamed Ghazi, à 18 mois de prison.

La cour a également infligé aux prévenus le paiement de lourdes sommes, réclamées par le Trésor public en tant que préjudice subi par les faits qui leur sont reprochés.

Ainsi, en plus des 600 millions de dinars que Mme Maya et ses deux filles devront payer, Ammar Yahiaoui et Mohamed Cherifi sont condamnés, chacun de son côté, à payer la somme de 10 millions de dinars, Mohamed Ghazi, 7 millions de dinars, Abdelghani Hamel, 3 millions de dinars, Miloud Benaicha, 2 millions de dinars, Abdelghani Zaalane, un million de dinars et Boutaleb, 100 000 DA.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!