Quatre médecins et une infirmière emportés par la Covid-19 en 24 heures : Lourd bilan pour le personnel de la santé | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 octobre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Quatre médecins et une infirmière emportés par la Covid-19 en 24 heures : Lourd bilan pour le personnel de la santé

09 juillet 2020 à 10 h 04 min

Le secteur de la santé est à nouveau endeuillé par la Covid-19. Quatre médecins et une infirmière sont décédés après leur contamination par le nouveau coronavirus en l’espace de 24 heures. Un très lourd bilan pour les blouses blanches qui sont en première ligne sur le front de la lutte contre cette pandémie mondiale.

Durement touchée par la propagation de la maladie, la wilaya de Biskra a perdu, mardi dernier, trois de ses médecins atteints de Covid-19 durant l’exercice de leurs fonctions. Il s’agit du professeur Belhamra Mohamed, directeur du Centre de recherche scientifique pour les régions arides de Biskra, le Dr Chebila Samir (orthopédiste) et le Dr Houhou Mohamed.

Le même jour, une infirmière à l’EPH de Sour El Ghozlane, dans la wilaya de Bouira, en l’occurrence Laissaoui Anissa, 25 ans, n’a pas également résisté à ce virus foudroyant.

Enceinte de 4 mois, la jeune femme a rendu l’âme au CHU Nefissa Hamoud (ex-Parnet, Alger) où elle a été admise quelques jours auparavant. Hier, c’est le secteur de la santé de la wilaya de Sétif, où la situation sanitaire due à la propagation du coronavirus ne cesse de s’aggraver, qui a déploré la mort d’un médecin.

Il s’agit de Mourad Refaoui, 56 ans, chef de service radiologie à l’hôpital de la ville. Admis lundi dernier au service des urgences du même hôpital suite à la dégradation de son état de santé, l’homme est finalement décédé.

Ces décès portent le nombre des victimes parmi le personnel de santé à 30 en raison de cette maladie ravageuse. En effet, vendredi dernier, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, avait déjà fait part de 26 décès dans les rangs du personnel de santé. Le ministre avait aussi donné le chiffre de 1515 personnes exerçant dans le secteur qui ont été contaminées.

Le plus lourd bilan a été enregistré dans la wilaya de Blida, où il y a eu neuf décès depuis le début de cette crise sanitaire. Deux d’entre eux sont décédés, samedi dernier, à savoir Meftouh Abdelhalim, médecin coordinateur de la polyclinique de Chebli, et Bendekkiche Yacine, médecin spécialiste en pneumo-phtisiologie. L’inquiétude s’est emparée, depuis quelques semaines déjà, des personnels des différentes structures de santé à travers le pays.

Des médecins et des responsables tirent quotidiennement la sonnette d’alarme sur la dégradation de la situation sanitaire, la saturation des services de réanimation et le manque de moyens. Ils invitent notamment les citoyens à faire attention et à respecter les mesures barrières pour couper la chaîne de transmission de la maladie. Mais en vain. L’inconscience continue de régner dans la société où les gens prennent à la légère le danger. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!