L’OIT préconise une approche centrée sur la sécurité des travailleurs | El Watan
toggle menu
mardi, 22 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Retour au travail après la période de confinement

L’OIT préconise une approche centrée sur la sécurité des travailleurs

26 mai 2020 à 10 h 01 min

Le retour sur les lieux de travail après la période de confinement devrait suivre certaines mesures strictes pour garantir le maximum de sécurité aux travailleurs.

Dans une note d’orientation intitulée «Safe and healthy return to work during the Covid-19 pandemic» ou retour sécurisé et sain au travail durant la pandémie de Covid-19, l’Organisation internationale du travail (OIT) exhorte à l’adoption d’une approche centrée sur l’humain, mettant la sécurité des travailleurs au cœur des stratégies économiques et sociales.

Un dialogue entre gouvernements et organisations d’employeurs et de travailleurs est nécessaire, estime l’OIT, afin de déterminer les politiques efficaces pour un retour au travail en sécurité.

«Les travailleurs doivent se sentir en sécurité sur leur lieu de travail et protégés aussi bien contre les risques directement liés à la Covid-19 que contre les risques indirects, en particulier les problèmes psychosociaux ou les risques ergonomiques liés à des postures de travail inconfortables ou à des équipements inadaptés lorsqu’ils travaillent à domicile», indique le document de l’OIT.

Les travailleurs, note l’OIT, sont en droit de «se retirer d’une situation de travail dont ils ont des motifs raisonnables de penser qu’elle représente un danger imminent et grave pour leur vie, leur stratégie ou leur santé».

Ils doivent de ce fait, être protégés contre toute conséquence injustifiée, précise le même document. Ainsi, tous les lieux de travail et groupes d’emplois doivent faire l’objet d’une évaluation avant le retour au travail. «Des mesures préventives doivent être mises en œuvre pour garantir la sécurité et la santé de tous les travailleurs, selon une hiérarchie des mesures de prévention.»

Si pour les personnes qui continuent de travailler depuis chez elles, le risque de contamination dans un contexte professionnel peut être éliminé, pour ceux qui sont tenus de retourner sur leur lieu de travail par contre, la priorité doit être accordée aux solutions qui prévoient de remplacer les situations dangereuses par des situations moins dangereuses. L’OIT propose, dans ce cadre, l’organisation de réunions virtuelles plutôt que des réunions sur le lieu de travail.

«Mais lorsque ce n’est pas possible, une combinaison de mesures de contrôle techniques et organisationnelles sera généralement nécessaire pour prévenir la contagion.»

Ceci, en sus des opérations de nettoyage et d’hygiène, d’installation de barrières physiques, comme des vitrines de protection en plexiglas, d’amélioration des systèmes de ventilation, ou encore l’adoption d’horaires de travail flexibles. Les orientations de l’OIT préconisent aussi l’utilisation des équipements de protection individuelle appropriés fournis gratuitement aux travailleurs.              



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!