L’Institut Pasteur appelle à la vaccination massive et au respect des mesures barrières | El Watan
toggle menu
samedi, 29 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Apparition d’un nouveau variant baptisé Omicron

L’Institut Pasteur appelle à la vaccination massive et au respect des mesures barrières

28 novembre 2021 à 12 h 00 min

Le nouveau variant, initialement répertorié B.1.1.529 selon les premières analyses des autorités sanitaires d’Afrique du Sud, est désormais classé «préoccupant» par l’OMS.

Il vient d’être baptisé Omicron, soit la quinzième lettre de l’alphabet grec. Il aurait un potentiel de propagation très rapide, selon les scientifiques. Le variant B.1.1.529 a été signalé pour la première fois à l’OMS par l’Afrique du Sud le 24 novembre 2021 (…).

Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes», a indiqué le groupe d’experts chargé par l’OMS de suivre l’évolution de la Covid-19.

Dans un communiqué rendu public vendredi, l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) affirme que sur la base des preuves indiquant un changement préjudiciable dans l’épidémiologie de la Covid-19, l’OMS a procédé à la désignation de ce nouveau variant B.1.1.529 comme préoccupant (VOC) et l’a nommé Omicron.

«La situation épidémiologique en Afrique du Sud s’est caractérisée par trois pics distincts de cas signalés, dont le dernier concernait principalement le variant Delta.

Ces dernières semaines, les infections ont connu une forte augmentation, coïncidant avec la détection du variant B.1.1.529», signale l’IPA.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!