Liberté d’expression : Le blogueur de Mila risque une grosse amende | El Watan
toggle menu
mardi, 25 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190625
  • Pub Alliance Assurance

Liberté d’expression : Le blogueur de Mila risque une grosse amende

29 avril 2019 à 9 h 50 min

Youcef Boudjedoune, le jeune blogueur de Mila, accusé de propos attentatoires à la personne du président démissionnaire, a comparu, hier, devant le tribunal de première instance de Mila.

Les griefs retenus contre lui par l’enquête se résument à «la publication sur Facebook de propos attentatoires à la personne de Abdelaziz Bouteflika». En plus clair, Youcef Boudjedoune, blogueur et propriétaire d’un cybercafé à Mila, avait repris sur sa page Facebook, les 9,10 et 11 mars dernier, des contenus qui nomment le président sortant par «Boutaâouika» (nom formé de la contraction de Bouteflika et du diminutif de Iâka, qui signifie invalidité). L’avocat, Me Lotfi Harrat, trouve que l’accusation est «absurde».

Lors de sa plaidoirie, il a expliqué que dans les marches populaires que connaît l’Algérie depuis le 22 février dernier, des qualificatifs bien plus crus et plus forts sont régulièrement appliqués «au démissionnaire», pour reprendre les termes utilisés par la défense, en se demandant ironiquement si le tribunal de Mila n’a pas l’intention de poursuivre tous les Algériens pour atteinte à la personne du président démissionnaire.

A l’issue de la séance, le représentant du ministère public a requis une amende de 100 000 DA à l’encontre du jeune blogueur. Le verdict final sera rendu le 12 mai prochain.

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!