Les manifestants campent sur leurs positions à Tizi Ouzou : «L’ultime antidote, c’est le peuple» | El Watan
toggle menu
samedi, 21 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan21092019





Les manifestants campent sur leurs positions à Tizi Ouzou : «L’ultime antidote, c’est le peuple»

03 août 2019 à 10 h 25 min

Les citoyens maintiennent toujours la mobilisation dans la ville de Tizi Ouzou. Ils continuent ainsi d’exiger, à travers une impressionnante démonstration de rue, le départ du système, et ce, malgré la chaleur caniculaire de ce mois d’août.

Ils ont envahi, comme chaque semaine, la capitale du Djurdjura pour poursuivre le mouvement de protestation contre les décideurs. D’ailleurs, la marche du 24e vendredi de protestation a été imposante dans la ville des Genêts qui a connu, hier, une déferlante populaire.

Il était 13h30 quand les premiers carrés commençaient à se constituer sur l’axe du stade du 1er Novembre. Des banderoles ont été déployées et l’emblème national ainsi que le drapeau amazigh hissés. Les marcheurs voulaient, d’emblée, désavouer le dialogue initié par la commission de Karim Younès. Ainsi, les slogans brandis par les dizaines de milliers de personnes, qui ont battu le pavé au chef-lieu de wilaya, renseignent véritablement sur les positions des manifestants qui ne veulent pas reculer devant toutes les manœuvres visant la déstabilisation et l’essoufflement du mouvement. «Non au panel qui vise l’avortement de la révolution.

Oui pour une véritable Assemblée constituante souveraine», lit-on sur une pancarte brandie par un militant politique. «Nous ne sommes pas des indigènes dans notre pays. Le peuple veut devenir maître de son destin», «Le pouvoir détruit ce qu’il ne contrôle pas», «L’ultime antidote, c’est le peuple», «Les traîtres de 2019 sont plus dangereux que les harkis de 54-62», «La révolution continue, libérez les détenus», est-il écrit aussi sur d’autres.

Dans la foule, il y avait des élus, des animateurs associatifs et même des femmes qui reprenaient en chœur des chants patriotiques. Des personnes à mobilité réduite ont pris part à cette manifestation, comme ce citoyen qui a participé à la marche sur son fauteuil roulant et ce non-voyant, l’emblème national sur les épaules, qui a parcouru tout l’itinéraire de la marche. Des images très émouvantes. La foule a scandé, à gorge déployée, des slogans hostiles au régime comme «Pouvoir assassin !» et «Y en a marre des généraux !». Le chef d’état-major de l’armée, Gaïd Salah, a été aussi stigmatisé par la foule, qui n’a cessé de réclamer son départ. Les marcheurs ont également exigé la libération du moudjahid Lakhdar Bouregaâ et de tous les détenus du mouvement populaire.

Il faut dire qu’en dépit de la chaleur, le 24e vendredi de protestation pour le départ du système a été marqué de manière grandiose dans la ville de Tizi Ouzou. Dans la marche, l’un des membres du comité des citoyens de Tizi Ouzou nous remet la déclaration de cette structure créée à l’initiative des militants du Parti des travailleurs (PT). «Ce comité a été créé par nos militants, mais il est ouvert à tous les citoyens qui s’inscrivent dans une démarche visant à lancer le débat sur l’Assemblée constituante souveraine. Il s’agit de mettre sur pied des noyaux au niveau des villages et quartiers pour recueillir les doléances des citoyens», nous a souligné Ahmed Djaffi, cadre du PT.

Dans la foule aussi, des marcheurs essayent toujours d’approcher la presse pour se faire entendre. Un enseignant nous a ainsi fait part de l’interdiction d’un forum pour une alternative démocratique prévu pour ce début août dans la commune de Larbaâ Nath Irathen.

La manifestation s’est poursuivie jusqu’à 17h. Elle s’est déroulée dans un climat de solidarité entre les participants, qui se sont dispersés tout en se donnant rendez-vous pour le 25e vendredi pour continuer la révolution.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!