Les magistrats de Sidi Bel Abbès observent un sit-in à la Cour de justice | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan05072020




Les magistrats de Sidi Bel Abbès observent un sit-in à la Cour de justice

29 octobre 2019 à 12 h 31 min

Les magistrats de Sidi Bel Abbès ont observé, ce mardi 29 octobre 2019, un sit-in sur le parvis de la Cour de justice et réaffirmer leur détermination à faire aboutir toutes leurs revendications, en premier lieu l’indépendance de la justice.

Plus d’une soixantaine de magistrats des tribunaux de Sidi Bel Abbès, Sfisef, Ben Badis et de la Cour de justice ont réitéré, lors de ce sit-in, leur soutien total au Syndicat national des magistrats (SNM) et appelé à poursuive le mouvement de grève.

Brandissant des pancartes appelant à préserver la dignité des magistrats et à rendre effective l’indépendance de la justice, les grévistes s’étaient rassemblées à partir de 10 h dans le hall principal de la Cour de justice.

Le représentant du SNM a, dans déclaration lue lors de ce sit-in, salué la mobilisation sans faille des magistrats observée à travers toutes les juridictions rattachées à la Cour de Sidi Bel Abbès et insisté sur la volonté du Syndicat de concrétiser le principe de séparation des pouvoirs.

« Ce mouvement inédit dans les annales de la justice algérienne a pour objectif de renforcer le principe d’une justice indépendante et de préserver les droits des citoyennes et citoyens algériens », confie un jeune magistrat en rappelant que l’Etat de droit ne peut s’accommoder d’une justice mises sous pressions.

Il y’a lieu de préciser que l’ensemble des juridictions relevant de la Cour de justice de Sidi Bel Abbès sont paralysées depuis dimanche dernier par un mouvement de grève suivi massivement par les magistrats.
Dans la matinée de mardi, le président de la Cour et le procureur général prés de la Cour ont procédé au renvoi de trois procès inscrit au rôle de la session criminelle d’automne.

« Depuis le début de la grève, neuf affaires criminelles ont été ajournées et des dizaines de procès au niveau des juridictions de première instance et des tribunaux administratifs», indique un juge d’instruction, membre du SNM.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!