L’EHS de Boufarik à bout de souffle | El Watan
toggle menu
samedi, 30 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan30052020




Prise en charge des personnes atteintes de Covid-19

L’EHS de Boufarik à bout de souffle

29 mars 2020 à 10 h 05 min

L’équipe médicale du service d’infectiologie de l’EHS de Blida, le plus grand service d’infectiologie, composée de 14 médecins infectiologues et de paramédicaux eet submergée par le nombre de cas testés positifs au Covid-19.

Elle montre depuis quelques jours des signes d’épuisement. Le service est actuellement géré à distance par le Pr chef de service, Mohamed Yousfi, suite à la journée de protestation organisée jeudi dernier au sein de l’hôpital par des médecins épidémiologies et des paramédicaux qui exigent le départ de ce chef de service.

Interrogé à ce propos, le Dr Yousfi affirme avoir continué à travailler à distance. «J’ai dû gérer la situation par téléphone depuis jeudi à ce jour. Mon équipe est effectivement épuisée et elle risque de s’arrêter», a-t-il averti, tout en déplorant «la levée de boucliers de certaines personnes qui n’ont jamais travaillé et ont été manipulées pour nous malmener.

Je suis resté effectivement chez moi en suivant le conseil verbal du chef du cabinet du ministère de la Santé, M. Berajouane, et du directeur de l’hôpital en attendant que les choses se calment. Le ministre de la Santé est au courant de cette situation», a-t-il signalé.

A la question de savoir s’il a été écarté officiellement du service, le Dr Yousfi déclare : «Pour le moment, je n’ai reçu aucune décision du ministère de la Santé me signifiant mon départ. Le DSP de Blida vient de me téléphoner (hier, ndlr) pour m’informer que je dois me rendre à mon service dès dimanche tout en m’exprimant son soutien.

Je vais me présenter car je n’ai rien à me reprocher et que chacun assume sa responsabilité.» Face à ce problème d’ordre organisationnel, près d’une centaine de patients sont actuellement hospitalisés dans cet établissement.

Répartis dans trois blocs, les cas suspects, les cas en isolement et les cas traités qui dépendent de cette équipe d’infectiologues, qui travaille sans relâche depuis l’apparition des premiers cas de Covid-19 dans la wilaya de Blida, ont encore besoin de soins, d’attention et d’assurance. 



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!