«Le verdict a été donné par le peuple !» | El Watan
toggle menu
samedi, 21 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan21092019





Plusieurs personnalités ont pris part aux manifestations

«Le verdict a été donné par le peuple !»

02 mars 2019 à 11 h 00 min

Plusieurs personnalités nationales ont pris part aux marches d’hier. Issues des partis politiques, de la société civile, des syndicats autonomes, elles ont rejoint les milliers de manifestants qui ont déferlé sur les rues d’Alger. Place du 1er Mai. Des policiers antiémeute ont bloqué toutes les issues avec leurs camions pour empêcher les manifestants de marcher sur la rue Hassiba Ben Bouali et ainsi rejoindre la Grande-Poste.

Le premier groupe qui a essayé de se rassembler devant le jet d’eau est dispersé avec des gaz lacrymogènes. Parmi la foule, il y avait Smaïl Lalmas, indisposé par les gaz, mais toujours déterminé. «Le peuple est sorti signifier son rejet de ses dirigeants. Il exprimera son rejet jusqu’au bout. Il sortira pour une Algérie meilleure. Les gens ne baisseront jamais les bras. Le pouvoir doit savoir que les revendications du peuple sont légitimes. Ce pays appartient à tous les Algériens», lance-t-il, sa voix couverte par les slogans hostiles au régime.

Lalmas ne rate pas l’occasion pour parler de l’enregistrement menaçant du directeur de campagne Abdelmalek Sellal en grande discussion avec son complice Ali Haddad, président du FCE et proche de la famille Bouteflika. «La vidéo a montré une chose : le caractère voyou des dirigeants algériens», assène-t-il. Des jeunes s’approchaient de lui pour lui imbiber les mains de vinaigre. Accompagné des membres de son parti Jil Jadid, Soufiane Djilali, emmitouflé dans l’emblème national, a fait son apparition en début d’après-midi à la place du 1er Mai.

Dans une déclaration au ton grave, il dénonce le «caractère mafieux» du régime qui veut, assure-t-il, imposer «un homme à moitié vivant». «Il (régime) utilise son image (du président). Les manifestations sont importantes (…) le régime est fini», assène-t-il, en faisant face aux policiers antiémeute, qui s’étaient massés en face de la place Aïssat Idir vidée des bus de l’Etusa. D’autres personnalités politiques ont préféré rejoindre la procession des marcheurs à partir de la Grande-Poste.

Affirmant s’être déplacé comme «simple citoyen», le président de Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, tout sourire, assure, dans une déclaration aux médias que maintenir le 5e mandat est une «atteinte à la dignité» des Algériens : «Ce qui m’intéresse c’est que le peuple soit sorti pour dire non au 5e mandat qui est une atteinte à la dignité du peuple. C’est au peuple de décider comme il veut. Nous sommes au service du peuple. Nous sommes avec lui.» Sur le parallèle fait par Ouyahia avec la situation en Syrie, Benflis est catégorique : «Le peuple prendra sa décision sans l’intervention des étrangers.

Le million et demi de chouhada n’est pas vain pour que l’on décide de notre destin à l’extérieur (…) La peur est finie», tranche-t-il. Des militants du FFS avaient également participé aux marches. Dans une déclaration rendue publique la veille, le vieux parti de l’opposition a appelé «ses militants, ses élus, ses sympathisants et l’ensemble du peuple algérien à participer massivement et à œuvrer à la préservation du caractère pacifique des manifestations politiques et populaires». «La société est en mouvement, la rue s’est exprimée, le changement est irréversible, la fin du régime est proche.

Les luttes pour la démocratie ne peuvent être efficaces que si elles sont menées avec la société, et dans la société», résume la déclaration signée par la direction du parti du défunt Aït Ahmed. Réunis au siège régional de leur parti à Didouche Mourad, des cadres du RCD ont brandi une affiche : «Système dégage/ Non à une transition clanique». Le président du RCD, Mohcine Belabbas, des députés et l’ancien président du parti, Said Sadi, ont rejoint les manifestants.

Il en est de même du PT. La SG Louisa Hanoune, qui a rejoint avec les militants et élus de son parti les marches, a mis en garde contre la répression. «Nous mettons en garde contre toute répression des marches qui portent pour slogan “pacifique, pacifique”, ce qui renseigne sur la volonté des citoyens de préserver la sécurité et un haut sens de la responsabilité», a-t-elle signalé à l’ouverture de la session ordinaire du comité central de son parti tenue à Alger.

Marchant avec la foule, l’ancien ministre Ali Benouari a évoqué dans une courte vidéo postée du Youtube «un moment de fraternisation». «On a fraternisé, on est tous des frères», signale-t-il. Lyes Merabet, président du SNPSP, n’a pas caché sa fierté «d’appartenir à ce peuple épris de justice et de liberté». «Les mots ne suffisent pas pour décrire le sentiment que j’éprouve aujourd’hui. Je suis rassuré aussi de voir tous ces jeunes porter notre voix haut et fort.» «La rue est en train de reconquérir son droit et sa dignité.

Le message est très fort, il a été dans l’organisation impeccable de ces manifestations pacifiques et dans la forte mobilisation des Algériens», signale-t-il. Il espère «sincèrement une meilleure lecture de ces événements de la part des décideurs et une réaction à la hauteur des enjeux». Même fierté du vice-président de la LADDH, Said Salhi : «Une journée historique, le verdict a été donné dans la rue par le peuple dans la communion et pacifiquement.

A présent, la balle est dans le camp du pouvoir. Je salue la maturité des jeunes qui ont forcé le respect et l’admiration ; bravo, le reste est à construire.» D’autres personnalités, à l’instar de l’ancien chef de gouvernement, Ahmed Benbitour, et du président de l’UDS, Karim Tabbou, ont rejoint les marcheurs. Rachid Nekkaz, retenu dans un appartement près de la Grande-Poste, a sauté, selon des témoins, de son balcon. Mais il n’aurait pas pu rejoindre la foule, empêché par les policiers. Moussa Touati est chassé sous les huées des manifestants : «Ya Chiat, ya chiat !»  


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!