Le trafic aérien n’est pas près de redécoller | El Watan
toggle menu
mardi, 26 janvier, 2021
  • thumbnail of elw_23112020




Fermeture de l’espace Schengen, avions cloués au sol

Le trafic aérien n’est pas près de redécoller

11 mai 2020 à 10 h 09 min

Air France a annoncé des offres compétitives sur ses vols entre Paris et Alger, le prix des billets vers l’Algérie baissera jusqu’à 59 euros en juillet.

Bien que la reprise du trafic aérien n’ait pas encore été annoncée en Algérie, plusieurs compagnies étrangères ont ouvert les réservations (Air France, Transavia, Emirates, Qatar Airways). Air France a même annoncé des offres compétitives sur ses vols entre Paris et Alger, le prix des billets vers l’Algérie baissera jusqu’à 59 euros en juillet.

Ces initiatives sont expliquées par certains spécialistes de l’aérien par une volonté de «renflouer une trésorerie mise à mal par la chute du trafic et des recettes». Car jusque-là, les autorités algériennes n’ont avancé aucune date pour la levée de la suspension des liaisons aériennes nationales et internationales.

C’est du moins la déclaration de Farouk Chiali, ministre des Travaux publics et des Transports, à la presse samedi dernier en marge d’une visite de travail à l’aéroport d’Alger : «Tout dépendra de l’évolution de la pandémie. Nous allons avoir une démarche commune au niveau du gouvernement et on verra selon l’évolution de la situation.» Pour rappel, fin mars, l’Algérie a suspendu toutes les liaisons aériennes nationales et internationales pour endiguer la propagation de la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Par ailleurs, Le ministre français de l’Intérieur a annoncé le maintien des restrictions aux frontières pour l’espace Schengen jusqu’au 15 juin au moins, et jusqu’à nouvel ordre avec les autres pays du monde, dont l’Algérie.

Partir en vacances à l’étranger cet été sera vraisemblablement compliqué. Aujourd’hui, ce n’est pas le moment d’acheter un billet avec toutes les incertitudes qu’on peut avoir sur ce que sera l’épidémie. «Nous devrons progressivement mettre fin aux restrictions de la libre-circulation et aux contrôles aux frontières intérieures, avant de pouvoir lever les restrictions à l’entrée appliquées aux frontières extérieures et garantir l’accès à l’UE aux ressortissants de pays tiers», a expliqué la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, avant de conclure : «Rétablir le fonctionnement normal de la libre-circulation dans l’espace Schengen sera notre premier objectif, dès que la situation sanitaire le permettra.»

Si les compagnies aériennes sont pressées de reprendre leurs activités, c’est non seulement pour des raisons économiques évidentes (beaucoup de charges et de dépenses) mais aussi parce que l’immobilisation de la flotte nécessite une maintenance continue des avions.

Les opérations sont essentiellement orientées vers la protection des avions, de leurs systèmes sensibles, tels que les dispositifs aérodynamiques, les prises Pitot et les prises statiques, les sondes d’incidence et de température, essentiels pour la sécurité des vols.

Selon le type d’avion, le moteur est protégé par une bâche orange ou simplement immobilisé par des attaches, notamment pour que les pales ne se mettent pas à tourner dans le vide. Toutes les semaines, chaque réacteur est mis en route pendant un quart d’heure, pour assurer la lubrification du système et éviter tout risque de corrosion.

Dans la cabine, l’humidité ambiante est vérifiée, si elle dépasse 60%, un redémarrage complet de l’avion est effectué avec une mise en route des climatiseurs pour éviter la formation de moisissures.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!