Constantine : Le secteur de l’éducation en effervescence | El Watan
toggle menu
mardi, 09 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Constantine : Le secteur de l’éducation en effervescence

27 avril 2021 à 10 h 51 min

Après avoir rejoint la grève du secteur de l’éducation lancée dans plusieurs wilayas du pays, les enseignants de Constantine haussent le ton, en organisant un imposant mouvement de protestation au centre-ville.

Rassemblés hier matin devant la direction de l’éducation, ils étaient des centaines d’enseignants à exprimer leur colère, face au mépris affiché par la tutelle envers leurs revendications. Des requêtes qu’ils ont qualifiées «de droit légitime réclamé depuis des années et pas uniquement dans un contexte politique».

Scandant des slogans hostiles au pou-voir, particulièrement contre le ministre de l’Education, les grévistes ont appelé le reste des enseignants à rejoindre «le soulèvement» dans le secteur de l’éducation et ne pas attendre les syndicats, pour donner une légitimité à un cri de détresse et un cumul d’humiliations. «Comment un enseignant mal payé, épuisé et humilié peut donner de son mieux pour construire une future génération de cadres ? Un enseignant qui n’arrive pas à joindre les deux bouts ne peut se donner à 100% pour ce noble et sensible métier», a lancé une enseignante. Les protestataires ont opté à l’unanimité pour l’escalade et la grève ouverte, jusqu’à la concrétisation de leurs revendications.

Par ailleurs, les directeurs des écoles primaires étaient également présents sur les lieux. «C’est notre deuxième mouvement de protestation envisagé par notre bureau national, et qui a coïncidé avec la grève des enseignants, auxquels nous apportons notre soutien. Car le fait d’omettre le calvaire de l’enseignant et négliger les revendications des directeurs est un coup fatal dans le fondement même du secteur.

Et c’est ce silence et ce mépris qui ont poussé le personnel de l’éducation à s’insurger», a déclaré Azzouz Kaoua, secrétaire de wilaya du Syndicat national autonome des directeurs des écoles primaires (Snadep). Et de poursuivre qu’une réunion a été tenue avec leur syndicat le 11 mars dernier au ministère, mais sans aucune suite.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!