toggle menu
samedi, 17 novembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Attaqué par des islamistes sur la question de l’égalité dans l’héritage

Le RCD répond «aux marchands de versets assaisonnés à la cocaïne»

19 septembre 2018 à 23 h 50 min

Attaqué par des islamistes et leurs médias de propagande sur la question de l’égalité dans l’héritage entre l’homme et la femme, le RCD rétorque. Il charge violemment ses détracteurs, en leur rappelant ses idéaux et son programme. Dans un communiqué rendu public hier, la direction du parti évoque d’abord les faits.

«En marge du colloque international sur la promotion de la participation socioéconomique et politique de la femme dans les pays d’Afrique du Nord organisé à Alger, la question de l’héritage a été soulevée lors d’un point de presse. Le rappel de la position du parti sur un sujet tranché au premier jour de sa création a été saisi par les rentiers du culte pour occulter le travail mené, souvent seul, par le RCD, autour des grandes questions politiques et sociétales demeurées en suspens depuis l’indépendance du pays», explique-t-on dans ce communiqué.

A la question de savoir s’il y a matière à débat sur la question de l’héritage, la réponse du président du RCD est «oui». «Il suffit de lire la Constitution pour savoir que la Loi fondamentale garantit la complète égalité des droits et devoirs entre les sexes», avait-il rappelé.

Mais des «journalistes» en quête de l’info sensationnelle ont exploité cette déclaration en faisant croire à l’opinion que le RCD veut importer l’expérience tunisienne en la matière. «Au moment où la guerre des clans fait rage au détriment des intérêts vitaux de la nation, les marchands de versets assaisonnés à la cocaïne veulent encore faire diversion pour empêcher les Algériens de débattre sur des questions conditionnant leur quotidien et impactant frontalement l’avenir de leurs enfants», ajoute-t-on dans le même communiqué. Le parti précise, dans la foulée, qu’il «s’est construit dans la douleur et pour la liberté». «Le RCD fut et restera maître de son agenda et de ses propositions.

Rien ni personne ne le fera dévier de sa trajectoire», précise la direction du parti, Et d’ajouter que «le retrait des élites sur ces dossiers vitaux rend encore plus impérative l’intervention de notre parti, car combattre le terrorisme intellectuel est la condition de la mise en déroute du terrorisme tout court».  

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!