Le président de la république rend hommage au corps médical et s’exprime sur la crise sanitaire : «La situation est maîtrisée» | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Le président de la république rend hommage au corps médical et s’exprime sur la crise sanitaire : «La situation est maîtrisée»

14 avril 2020 à 7 h 10 min

A propos des équipements médicaux et des moyens de protection, le chef de l’Etat a relevé l’impérieuse nécessité de les rendre disponibles dans la moindre parcelle du territoire national afin de poursuivre efficacement la lutte contre le coronavirus.

Le président Abdelmadjid Tebboune a rassuré, lors d’une tournée dans les hôpitaux hier à Alger, sur la situation relative à l’épidémie de coronavirus. En rendant visite au service de médecine interne au CHU de Beni Messous, M. Tebboune a affirmé que «la situation est maîtrisée». «Nous faisons face à cette maladie grâce à la foi et à la volonté.»

Evoquant les efforts et les sacrifices consentis par le personnel soignant, le chef de l’Etat a rendu hommage aux médecins et aux paramédicaux qui ont fait preuve de combativité, mais aussi de dévouement à leur noble profession malgré toutes les difficultés qu’ils rencontrent.

Le président Tebboune a promis, dans ce sillage, une refonte profonde du système de santé de sorte à le rendre efficace et performant. Bien entendu, le chef de l’Etat s’est également engagé sur l’amélioration des conditions de travail des praticiens de santé, la révision de leur grille de salaire…

Le chef de l’Etat a poursuivi en estimant qu’il faudra d’abord faire face à cette urgence sanitaire en œuvrant par tous les moyens à surmonter les difficultés. A propos des équipements médicaux et des moyens de protection, le chef de l’Etat a relevé l’impérieuse nécessité de les rendre disponibles dans la moindre parcelle du territoire national afin de poursuivre efficacement la lutte contre le coronavirus.

«Il faut faire parvenir le matériel médical et les moyens de prévention à chaque parcelle du territoire national, notamment dans les zones les plus éloignées et le Grand Sud», a affirmé M. Tebboune, dans une déclaration répercutée par l’APS, lors de sa visite à la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH). Cet organisme central des hôpitaux a reçu, ces derniers jours, d’importantes quantités d’équipements et de matériels de prévention et de lutte contre le coronavirus importées de Chine.

Le chef de l’Etat a appelé à ne pas baisser la garde ou négliger les zones et les régions qui, jusqu’à présent, n’ont pas connu de cas de Covid-19, ou très peu. «Même si ces régions n’ont pas enregistré un nombre important de cas confirmés, la précaution et la prévention doivent tout de même être de mise», a-t-il soutenu, précisant que «les habitants de ces régions ne doivent pas se sentir isolés».

Toujours dans le registre de la disponibilité des équipements et des médicaments, le chef de l’Etat a affirmé avoir instruit le ministre délégué à l’Industrie pharmaceutique pour qu’il mobilise «tous les moyens de l’Etat, y compris les avions, pour acheminer, le plus rapidement possible, le matériel médical à toutes les régions du pays, leur transport par route prenant plus de temps». S’agissant du traitement du Covid-19 par la chloroquine et les quantités stockées de ce médicament, M. Tebboune a pris le soin d’écouter les explications sur ce produit fabriqué localement.

Il confirme ainsi que les stocks de ce médicament sont suffisants pour traiter 230 000 patients. En outre, le groupe Saidal va en produire selon les besoins liés au traitement de cette maladie. Des démarches pour l’acquisition de la matière première auprès de l’Inde ont déjà été entreprises. Selon les responsables de la PCH, «l’Algérie œuvrera à augmenter sa production à un million de boîtes une fois la matière première arrivée d’Inde».

Trente-quatre nouveaux cas confirmés, dont deux décès

Trente-quatre nouveaux cas du coronavirus (Covid-19), dont deux décès, ont été enregistrés, hier en Algérie, portant le nombre de cas confirmés à 264 et les décès à 19, a révélé le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Djamel Fourar.

Les deux décès concernent un homme âgé de 72 ans et un immigré âgé de 70 ans, respectivement enregistrés dans les wilayas de Tizi Ouzou et de Boumerdès, a précisé le Dr Fourar. APS  

  



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!