Le président Bouteflika « sous menace vitale permanente » | El Watan
toggle menu
mercredi, 18 septembre, 2019
  • thumbnail of 20190918




  • Pub Alliance Assurance

Le président Bouteflika « sous menace vitale permanente »

06 mars 2019 à 12 h 59 min

Le président Bouteflika n’a pas quitté les Hôpitaux universitaires de Genève, où il séjourne depuis le 24 février dernier. Son état de santé nécessite des soins constants mais « pourrait quitter l’établissement genevois sous peu », rapporte la Tribune de Genève.

« Abdelaziz Bouteflika est sous «menace vitale permanente» en raison d’une atteinte systémique à ses réflexes corporels. Son problème principal: il présente de hauts risques de faire des fausses routes, c’est-à-dire que des aliments peuvent être dirigés vers ses voies respiratoires, ce qui peut entraîner une infection pulmonaire grave », a rapporté, aujourd’hui mercredi,  le journal la Tribune de Genève.

Selon la même source, « le président algérien est atteint d’aphasie, soit de perte partielle du langage. Il semble réceptif à ce qu’on lui dit, mais on le comprend à peine. Il faut pratiquement lire sur ses lèvres. Son imposante équipe médicale – quatre médecins algériens, dont un cardiologue, un anesthésiste et un interniste – lui sert d’interprète avec le monde extérieur et parle souvent à sa place (…)».

En plus de ses problèmes de santé qui avaient commencé en 2013, le président Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, fait face, à une vague de protestation populaire massive, déclenchée par l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle du 18 avril prochain.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!