Le peuple constantinois se réapproprie son legs historique | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 avril, 2020
  • thumbnail of elwatan05042020



Célébration du 1er novembre et 37e vendredi de la contestation à l’est

Le peuple constantinois se réapproprie son legs historique

02 novembre 2019 à 10 h 11 min

C’est dans une totale communion que les Constantinois ont célébré, hier, le double événement, celui du 65e anniversaire du déclenchement de la Guerre de Libération et le 37e vendredi de la contestation populaire.

La manifestation a débuté vers 14h30 par le dépôt d’une gerbe de fleurs et l’observation d’une minute de silence à la mémoire des chouhada, place Colonel Amirouche (La pyramide). Après l’hymne national, la moudjahida Hadjira Benazzouz, rescapée de la Ferme Ameziane, un haut lieu de torture coloniale à Constantine, a pris la parole. Un témoignage pour la mémoire et contre l’oubli dans une ambiance empreinte de ferveur et d’émotion. Au milieu des youyous et des cris de «Tahya El Djazair  il y a eu un lâcher de ballons aux couleurs de l’emblème national.

Au milieu d’une foule compacte qui s’apprête à reprendre son mouvement de contestation dans son 37e acte, on entend des appels à la réappropriation de l’histoire : «Les générations de Novembre ont consenti d’énormes sacrifices pour que nous vivions dans la dignité. L’hommage que nous puissions leur rendre est de se réapproprier notre histoire.» Les revendications du hirak qui sont d’ordre politique ont pris une autre résonance en ce vendredi, 1er novembre. Le référentiel historique est brandi, depuis que le 57e anniversaire de l’indépendance a coïncidé avec le 23e vendredi.

La jonction des dates historiques avec celles du mouvement populaire est perçue tel un signe sur le chemin de cette cause nationale. «Depuis des années, le peuple ne fête plus le 1er Novembre, ce sont les officiels qui organisent des cérémonies. Grâce au hirak, cette date est portée aujourd’hui par des millions d’Algériens, fiers de leur histoire, déterminés à en découdre pacifiquement avec un système qui leur a confisqué leur indépendance», explique un universitaire visiblement disponible à amorcer un débat avec des jeunes scandant «Echaab yourid el istiklal», (Le peuple veut son indépendance).

Les banderoles pour cette journée exceptionnelle dans la symbolique et l’affluence ont traduit, comme à l’accoutumée, les aspirations citoyennes, mais ont aussi rappelé le serment de nos martyrs pour que le pays puisse jouir de sa liberté. Des exemplaires de La Déclaration du 1er Novembre ont d’ailleurs été soit brandi pendant la marche, soit placardé sur les murs de la ville. «L’engagement de nos valeureux Novembristes a été trahi par les différents appareils qui se sont succédé à la tête de l’Etat indépendant, c’est l’heure pour ce système de céder la place au peuple», peut-on saisir des discussions entamées par endroit.

C’est ainsi que l’esprit de Novembre s’est fusionné avec celui du hirak, qui n’a pas perdu de vue les raisons qui l’ont poussé à occuper la rue, chaque semaine. Les symboles du système honni ont été encore une fois vilipendés, fustigés et brocardés. «Makanch intikhabete maa el issabate !» (Pas de vote avec les gangs), «Dawla madania machi askaria !» (Etat civil, non militaire), «Baouha el khawana !» (Le pays a été vendu par les traîtres), «Libérez les détenus  sont autant de slogans clamés. Hier, la 37e marche était festive et rien ne pouvait venir la gâcher, même pas les averses qui se sont abattues sur la ville.

Place du «Hirak du 22 Février»

Le clou de ce vendredi pas comme les autres, à Constantine, est certainement celui de baptiser un espace de la place Ahmed Bey (Dounia Ettaraif) du nom du hirak. Ce coin qui abrite depuis le début de la contestation populaire, soit près de neuf mois, des forums citoyens, sera désormais appelé place du «Hirak du 22 Février». Certes l’appellation est symbolique, mais elle conforte les manifestants dans la justesse de leur combat. Aussi dans le fait qu’il y a un avant et un après 22 Février. 

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!