Le nomadisme politique bat son plein à Bouira | El Watan
toggle menu
lundi, 18 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Le nomadisme politique bat son plein à Bouira

13 octobre 2021 à 11 h 38 min

La transhumance politique, un phénomène qu’on observe à l’approche de chaque échéance électorale, bat son plein à Bouira. Des dizaines de personnes, élues sous la bannière d’un parti politique, ont décidé de se présenter sur d’autres listes.

Le Rassemblement national démocratique (RND), qui a réussi à confectionner 28 listes APC et une liste APW, a fortement subi ce phénomène, en perdant presque tous ses élus sortants.

Rencontré hier devant le siège de l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie), le coordinateur local du parti a révélé que plusieurs ex-élus de son parti ont rejoint d’autres formations en course pour ces élections.

Citant le cas de l’actuel maire de Bechloul, de l’ex-P/APC de Taghzout et d’autres élus, qui ont décidé de porter d’autres couleurs politiques, comme ceux qui se sont présentés dans des listes de la formation du Front El Moustakbel.

Suite de l’article dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!