Le consulat de France à Alger suspend la délivrance des visas | El Watan
toggle menu
lundi, 09 décembre, 2019
  • thumbnail of 20191209



  • Massage Tunisie

VFS Global privé d’internet

Le consulat de France à Alger suspend la délivrance des visas

14 octobre 2019 à 10 h 00 min

Le centre VFS Global d’Alger est privé des accès internet indispensables à son fonctionnement, suite à «une décision unilatérale» de l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), «prise sans préavis et sans notification», selon un communiqué mis en ligne sur le site et la page Facebook du consulat général de France à Alger.

Par conséquent, le centre visa est à l’arrêt depuis hier matin. La même source affirme que face à cette situation, «le consulat général de France à Alger n’est lui-même plus en mesure d’instruire les demandes de visa. Aucune instruction n’étant possible, aucune décision ne peut être prise. Aucun visa ne peut être délivré». Le consulat général regrette que la décision de l’ARPCE, qu’il n’entend pas d’ailleurs contester, «n’ait pas mieux pris en considération l’intérêt des particuliers et des entreprises pour qui l’obtention d’un visa est une chose particulièrement importante».

Une déclaration qui se veut très diplomatique, mais surtout une façon de mettre carrément la balle dans le camp des autorités algériennes. Une décision qui va incontestablement empêcher la mobilité entre l’Algérie et la France et bien sûr au-delà avec tout l’espace Schengen.

Le consulat général de France à Alger est conscient de la sensibilité de la question des visas entre les deux pays. Il remercie, par avance, les autorités en charge de bien vouloir reconsidérer cette décision et de prendre les mesures provisoires urgentes indispensables au bon fonctionnement du centre VFS Global d’Alger et du consulat général de France à Alger. Il présente ses excuses aux particuliers et aux entreprises pour ce nouvel incident qui fait suite à celui survenu cet été après la fermeture soudaine de l’entreprise SLC, qui avait également impacté durablement le fonctionnement du centre VFS Global et du consulat général de France à Alger.

Il faut savoir que les problèmes techniques répétés sur le réseau internet ont fortement perturbé le bon fonctionnement de la chaîne de traitement des demandes de visa. Ce qui explique l’allongement du délai d’instruction de quelques jours. La lenteur et la lourdeur des procédures ont été constatées ces derniers mois. Après la cessation des activités de SLC et Divona, les observateurs ont mis en garde contre les répercussions de cette décision éminemment politique et pas du tout économique.

Globalement, SLC avait 1070 clients avec 1700 sites. Et de gros clients comme les ambassades et les entreprises nationales et internationales, telles Daewoo engineering & construction Algérie ou Samsung. Des entreprises stratégiques étrangères avaient écrit à leurs ministères et aux plus hautes instances de l’Etat pour expliquer, avec des détails et des chiffres, l’impact de l’arrêt de la connexion, des entreprises pétrolières ont parlé d’impact de 20 millions de dollars/jour.

Algérie Télécom ne peut à elle seule répondre à la forte demande et surtout avec la même qualité de service. Dans un communiqué, les travailleurs de ces deux entreprises ont prévenu sur les conséquences à venir : «Le ministère, son appendice l’ARPCE et ceux auprès desquels ils reçoivent les ordres assumeront la pleine responsabilité des graves préjudices causés aux centaines de sociétés et d’institutions qui se retrouvent ainsi sans connexion internet, les mettant parfois en péril, y compris des personnels travaillant dans des endroits reculés en plein désert, sans compter les pertes financières énormes.»       


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!