Le 5 Juillet «réveille» le génie graphique des Algériens | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190821

  • Pub Alliance Assurance




Le 5 Juillet «réveille» le génie graphique des Algériens

04 juillet 2019 à 10 h 05 min

Depuis quelques jours, les affiches appelant à la participation massive et forte aux marches du 20e vendredi 5 juillet, coïncidant avec la fête de l’Indépendance, se multiplient.

Au-delà du message politique véhiculé, certaines affiches se distinguent par leur côté artistique et par leur graphisme qui nous rappellent le génie des Algériens fortement exprimé et démontré à travers des pancartes et des banderoles inhabituelles, brandies lors des premières marches pour le changement radical du système.

Des graphistes convoquent bien l’histoire pour illustrer la situation actuelle du pays, qui traverse une crise inédite. Le drapeau national revient souvent sur ces affiches où trônent les images d’icônes de la Guerre de Libération nationale. De Larbi Ben M’hidi à Si El Haoues en passant par Hassiba Ben Bouali, les figures historiques sont de nouveau convoquées pour «appuyer» les revendications légitimes du peuple algérien.

Parmi ces affiches, qui ont beaucoup circulé et été partagées sur les réseaux sociaux, il y a celle qui regroupe Larbi Ben M’hidi, Hassiba Ben Bouali, Ali La Pointe et le Colonel Lotfi. En arrière-plan, le drapeau algérien, et comme slogan : «Vendredi de la libération, vous êtes tous concernés». Sur d’autres affiches, leurs concepteurs «marient» édifices historiques et igures emblématiques de la Révolution, toujours avec le drapeau algérien.

Il y a également ces affiches faites avec pour arrière-plan les marées humaines enregistrées les premiers jours du «hirak» à Alger, entourées des couleurs de l’emblème national et de portraits de quelques figures historiques, telles que Abane Ramdane, Mustapha Ben Boulaïd ou Mohamed Boudiaf. Comme slogan, on insiste sur la symbolique de l’Indépendance du pays le 5 juillet en appelant à la préservation du caractère pacifique et en rejetant la répression sous toutes ses formes. Sur la plupart des affiches, leurs concepteurs rendent bien hommage aux martyrs qui ont sacrifié leur vie pour l’indépendance du pays en faisant le parallèle avec la mobilisation du peuple pour construire une nouvelle Algérie libre et démocratique.

Il faut souligner que depuis le début du Hirak le 22 février, des manifestants brandissent des pancartes à l’effigie de martyrs de la Guerre de Libération nationale, leur rendant hommage pour leurs grands sacrifices. Cela tout en s’engageant à poursuivre leur combat pour que l’Algérie reste debout.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!