L’ancien garde des sceaux Tayeb Louh traîné devant les tribunaux : Lorsque les auditions tournent au procès de la justice | El Watan
toggle menu
dimanche, 28 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



L’ancien garde des sceaux Tayeb Louh traîné devant les tribunaux : Lorsque les auditions tournent au procès de la justice

16 octobre 2021 à 11 h 20 min

C ’est en quelque sorte le procès de la justice algérienne qui s’est tenu, cette semaine, au tribunal criminel de Dar El Beida à Alger. Les accusés ne sont pas des moindres. Le premier est l’ancien garde des Sceaux, Tayeb Louh, son inspecteur général, Tayeb Benhachem, son secrétaire général, Zouaoui Laadjine, de nombreux magistrats entre procureurs, juge d’instruction et présidents de cours, mais aussi Saïd Bouteflika, frère et conseiller du défunt Président déchu, Ali Haddad, patron du groupe ETRHB, ainsi que Chakib Khelil, ancien ministre de l’Energie, son épouse Arafat et ses deux enfants, Sana et Khaldoun (tous en fuite).

Si les deux premiers sont jugés pour «incitation au faux en écriture administrative», «abus de fonction», «entrave au bon déroulement de la justice» et incitation à la partialité» et «abus de fonction», des faits qui relèvent du tribunal criminel, les autres accusés sont poursuivis pour les délits d’«incitation à la partialité», «complicité dans l’entrave au bon fonctionnement de la justice» et «abus de fonction».

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!