L’Algérie risque une forte migration d’ici à 2050 | El Watan
toggle menu
vendredi, 28 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



En raison du stress hydrique aggravé par les changements climatiques

L’Algérie risque une forte migration d’ici à 2050

20 septembre 2021 à 11 h 36 min

L’alerte est donnée par la Banque mondiale (BM). L’impact du changement climatique et l’une de ses conséquences, le stress hydrique, seront plus durs sur la région d’Afrique du Nord, dont l’Algérie.

Reprenant les conclusions de sont rapport Groundswell, qui prévoit le déplacement de 216 millions de personnes à l’intérieur de leur pays d’ici à 2050 en quête d’eau, la BM donne des prévisions inquiétantes pour cette région du monde qui connaît déjà de graves problèmes en matière de ressources hydriques.

Lire la suite de l’article dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!