L’activiste Djamel Belleg interpellé par la police pour avoir porté le drapeau amazigh à Mascara | El Watan
toggle menu
samedi, 21 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan21092019





L’activiste Djamel Belleg interpellé par la police pour avoir porté le drapeau amazigh à Mascara

26 juin 2019 à 13 h 35 min

L’activiste Djamel Belleg, 55 ans, a été interpellé, aujourd’hui mercredi, par des policiers de la Sûreté de wilaya de Mascara pour avoir brandi lors de la marche du 18e vendredi le drapeau amazigh. Il se trouvait, à 8h30, dans la cafétéria El Gabrite, sis à la place Émir Abdelkader, en plein centre ville de Mascara, lorsque l’activiste démocrate Djamel fut embarqué par deux policiers dans un véhicule de marque Volkswagen Polo.

Au commissariat, «ils m’ont interrogé sur les raisons pour lesquelles j’ai brandi le drapeaux Kabyle alors que, selon leurs dires, ceci est interdit ? J’ai répondu qu’aucune loi n’interdit le port du drapeau qui incarne l’identité amazigh.» Après avoir signé le procès verbal d’audition, Djamel Belleg sera libéré.

En outre, le supporter Serdouk Samir, âgé de 43 ans et résidant dans la ville de Mascara, arrêté le dimanche 23 juin par les services secrets égyptiens après avoir brandi une pancarte sur laquelle on peut lire «Yetnahaw ga3 (Qu’ils dégagent tous)», expulsé dans son pays ce mardi 25 juin, a été présenté, selon son frère Abdelkader, devant le procureur de la République près le tribunal de Bab Ezzouar, à Alger.

À l’heure où nous mettons en ligne, aucune décision n’a encore été prise.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!