toggle menu
lundi, 18 mars, 2019
  • thumbnail of 20190318 (1)

Le RCD critique la démarche du MSP

«La solution à la crise ne peut pas venir de l’armée»

28 juillet 2018 à 22 h 15 min

Le RCD n’adhère pas aux appels des partis politiques à une transition démocratique sous l’égide de l’armée. Dans une déclaration sanctionnant la réunion de son secrétariat national tenue ce week-end, le RCD estime qu’aucune solution crédible ne peut venir de l’institution militaire. «L’implication directe de l’armée dans la gestion de l’impasse actuelle ne peut constituer une réponse crédible à la crise politique que vit le pays.

L’Algérie a besoin de jeter les bases d’institutions issues et contrôlées par la société dans un processus de démocratisation graduel et transparent adossé à une légitimité incontestable pour tourner la page de l’autoritarisme et du fait du prince», assure le parti de Mohcine Belabbas pour lequel le combat démocratique est «une exigence permanente et intangible».

«Il a pour but le changement du système à l’origine du désordre socioéconomique et de l’instabilité institutionnelle qui menacent l’existence de la nation», poursuit cette formation dans le même communiqué qui critique la démarche du MSP qu’il invite d’ailleurs à ne pas compliquer davantage la situation politique du pays par des initiatives qui ne servent à rien.

«Faute d’assumer leur part de cette exigence, celles et ceux qui se réclament de la démocratie devraient au moins éviter de compliquer la situation par des initiatives sans issues», souligne le RCD, selon lequel «la focalisation de la communication officielle sur la reconduction ou le retrait de Bouteflika pour une nouvelle mandature a fini par contaminer la majorité des organisations et des espaces publics».

Le parti de Mohcine Belabbas, qui a brossé un tableau noir de la situation générale du pays, considère que la classe politique se trompe d’objectif. «Au lieu de revendiquer les conditions d’une compétition régulière et transparente pour garantir l’exercice de la souveraineté du peuple, des parties se revendiquant d’un système démocratique s’égarent dans de fausses et vaines pistes pour contourner cette condition sine qua non de toute sortie de crise», relève-t-il non sans désolation.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!