toggle menu
vendredi, 14 décembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Messaoud Boudiba. Porte-parole du Cnapeste

«La privatisation des cantines attribue à l’école un caractère purement commercial»

01 octobre 2018 à 1 h 00 min

– Que pensez-vous de la privatisation des cantines scolaires annoncée jeudi dernier par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales ?

La cantine est un espace pédagogique indissociable des autres infrastructures de l’école.  Nous avions déjà contesté l’abandon de la gestion des cantines et la légation de cette tâche aux collectivités locales.

Prendre une telle décision, qu’est de dissocier les cantines scolaires de l’école, veut dire que nos gestionnaires n’ont pas compris l’importance pédagogique de cette structure où l’élève en primaire peut y apprendre beaucoup de bonnes choses.

Malheureusement, la déclaration de M. Bedoui témoigne d’une stratégie préétablie qui vise à déstabiliser encore plus l’école et toute la pédagogie qu’elle est censée transmettre.

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, ne s’est pas trompée en disant que les cantines sont gérées par les collectivités locales depuis l’indépendance, mais elle a omis de dire que cette gestion était restreinte à la dotation de ces espaces d’équipements et matériels nécessaires et non pas la gestion effective, mettant ainsi à l’écart le personnel administratif et pédagogique de l’école.

Cela n’a été fait qu’en 2017, et énormément de lacunes ont été déplorées. Déléguer la gestion des cantines scolaires aux entreprises privées ne fera qu’ôter à l’école son caractère social et pédagogique et lui attribuer un nouvel aspect purement commercial.

Privatiser les cantines est la première marche vers la privatisation de l’école. Chose que nous refusons totalement, surtout que cette décision permet l’intrusion de personnes étrangères au système éducatif.

– Quelle est la solution, selon vous ?

La solution est de renforcer la liaison entre les cantines scolaires et l’aspect pédagogique de l’école. L’APC ou les collectivités locales doivent subvenir aux besoins matériels et humains de la cantine en léguant la gestion de cet espace aux dirigeants de l’école.

Il faut également lui redonner l’orientation pédagogique qu’elle mérite et la considérer comme un espace d’apprentissage pratique de beaucoup de principes, tels que l’alimentation saine et l’équilibre dans les repas, les bonnes manières à table, le respect des autres, les bases du civisme et de l’hygiène et bien d’autres. Privatiser un tel espace est une préparation à l’atteinte à l’intégrité de l’école publique.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!