La liste officielle des candidats à la présidentielle sera connue demain : Sur les neuf recours, un seul dossier «sérieux» | El Watan
toggle menu
mercredi, 28 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

La liste officielle des candidats à la présidentielle sera connue demain : Sur les neuf recours, un seul dossier «sérieux»

09 novembre 2019 à 10 h 08 min

Le Conseil constitutionnel dévoilera, normalement, demain la liste officielle des candidats retenus pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain. Vingt-deux postulants ont déposé leurs dossiers de candidature auprès de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), dont cinq seulement ont été jugés recevables.

Sur les dix-huit dossiers de postulants qui n’ont pas satisfait aux conditions requises, neuf d’entre eux ont déposé des recours auprès du Conseil constitutionnel. Il s’agit de Belkacem Sahli, Fares Mesdour, Raouf Aeib, Kherchi Neoui, Ali Sekouri, Mohamed Dif, Abdelhakim Hemadi, El Abadi Bel Abbès et Mohamed Bouhana.

Le président de l’ANR, Belkacem Sahli, qui se vante d’avoir fait le «plein», n’a collecté finalement, selon le président de l’ANIE, que 66 000 parrainages, dont 48 000 ont été annulés, et qu’il n’a satisfait l’exigence des 1200 signatures que dans 5 wilayas. Son dossier, selon certaines indiscrétions, sera rejeté par le Conseil constitutionnel.

Le même sort sera réservé à Bakhelili, qui n’a pas collecté plus de 30 000 signatures, et après vérification le nombre est descendu à 26 000 parrainages. Fares Mesdour, quant à lui, a pu collecter plus de 30 000 parrainages et n’a pu remplir l’exigence des 1200 signatures que dans 8 wilayas. Selon nos informations, seul le dossier du candidat Abdelhakim Hemadi est «sérieux» et peut faire l’objet d’un «repêchage», alors que les huit autres dossiers sont loin du «compte». «Sur les neuf candidats ayant déposé un recours, l’unique qui peut être repêché est Abdelkrim Hemadi, parce qu’il a eu les 40 000 signatures.

Les candidats devaient collecter 50 000 signatures dans au moins 25 wilayas avec un seuil de 1200 chacune. Hemadi a eu 1200 dans 22 wilayas», note notre source qui estime que le dossier de Hemadi répond plus ou moins aux conditions exigées par la Constitution et ne renfermait pas «des formulaires falsifiés» ou de «double signature», comme c’est le cas pour le reste des dossiers.

Le Conseil constitutionnel, nous dit-on, prendra en considération les arguments avancés par le candidat auteur de recours. Faut-il rappeler que conformément à la loi le Conseil constitutionnel a sept jours – à partir de la date de transmission de la dernière décision de l’ANIE – pour étudier les recours et valider, par décision, la liste définitive des candidats à l’élection du président de la République.

«Nous avons transmis la liste des candidats retenus par le Conseil constitutionnel, dimanche dernier, donc le verdict concernant la liste officielle sera connu normalement dimanche(demain)», explique le chargé de communication à l’ANIE. Les décisions du Conseil constitutionnel au sujet des recours déposés par les postulants à la candidature à la magistrature suprême sont «irrévocables et sans appel».

«Lesdites décisions seront publiées dans le Journal officiel et appliquées par les autorités administratives et judiciaires», a précisé Kamel Feniche, président du Conseil. Si le dossier de Hamedi n’est pas validé par le Conseil constitutionnel, la présidentielle du 12 décembre, rejetée par le hirak, sera animée et se jouera entre Azzedine Mihoubi du RND, Abdelkader Bengrina du parti El Bina (plus de 83 000 validés), Abdelmadjid Tebboune, ancien ministre, Ali Benflis de Talaïe El Hourriyet et Abdelaziz Belaid du Front El Moustakbal. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!