La libération de son élue Samira Messouci | El Watan
toggle menu
lundi, 18 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan18112019


Tizi Ouzou L’APW exige

La libération de son élue Samira Messouci

30 juin 2019 à 10 h 01 min

Dans un communiqué rendu public hier, l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou (APW) a réagi à l’arrestation de l’une de ses membres, en l’occurrence Samira Messouci, arrêtée vendredi à Alger, pour avoir brandi le drapeau amazigh lors de la marche du mouvement populaire pour le départ du système.

«L’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou condamne avec la plus grande fermeté l’arrestation arbitraire de plusieurs manifestants, vendredi à Alger, dont Samira Messouci, élue APW de Tizi Ouzou», lit-on dans le même document, à travers lequel ses rédacteurs exigent la libération immédiate et inconditionnelle de Samira Messouci et de tous les manifestants abusivement arrêtés.

«L’APW de Tizi Ouzou, institution populaire, s’est engagée aux côtés des Algériennes et des Algériens dans leur mobilisation pacifique et exemplaire pour la reconquête de leur droit à l’autodétermination, depuis le 22 février. Elle est déterminée à soutenir la lutte du peuple jusqu’à l’avènement d’une IIe République et d’un Etat de droit dans notre pays», ajoute le même texte.

De son côté, Kaci Tansaout, chef du groupe RCD à l’APW de Tizi Ouzou, que nous avons contacté hier en fin de journée, a estimé que «la nouvelle stratégie du pouvoir dans la répression des manifestants pacifiques est le signe d’une dictature militaire qui tente de s’installer suite à l’impasse politique dans laquelle se retrouve le système.

Le bureau national des élus progressistes du RCD exige la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus d’opinion et l’arrêt de toutes les procédures et poursuites judiciaires enclenchées contre tous les citoyens victimes de l’arbitraire du système».

Il a aussi exhorté les citoyens à venir massivement, aujourd’hui, pour soutenir Samira Messouci et les autres personnes qui seront présentées devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger. Il appelle ainsi à la mobilisation afin d’exiger leur libération et celle de tous les détenus du mouvement populaire.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!