La classe politique exige sa libération : Vague d'indignation après l'arrestation de Lakhdar Bouregaâ | El Watan
toggle menu
mardi, 27 juillet, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



La classe politique exige sa libération : Vague d’indignation après l’arrestation de Lakhdar Bouregaâ

01 juillet 2019 à 10 h 25 min

L’arrestation de l’ancien chef militaire de la Wilaya IV historique, le commandant Lakhdar Bouregaâ, a suscité une vague d’indignation et de consternation au sein de la famille révolutionnaire et de la classe politique, qui ont exprimé leur solidarité avec cette figure de la Révolution et ce moudjahid de la première heure, qui a été non seulement au cœur de la lutte de Libération nationale dès 1956 à la Wilaya IV, mais a participé à toutes les manifestations populaires depuis le 22 février.

Sur les réseaux sociaux, les Algériens ont dénoncé un «acte arbitraire» contre un opposant «invétéré». Une énième dérive commise de surcroît à la veille de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance. Le Front des forces socialistes (FFS), dont Lakhdar Bouregaâ est l’un des membres fondateurs depuis 1963, a exprimé sa colère et sa consternation après son arrestation.

Aucun prétexte, selon le FFS, n’est recevable devant ce déni de l’histoire et de ses braves artisans. «Nous dénonçons cette arrestation qui cible l’un des rares symboles de la glorieuse Révolution algérienne toujours en vie et nous exigeons sa libération immédiate et sans conditions.» Pour le RCD, dirigé par Mohcine Belabbas, l’arrestation du moudjahid Lakhdar Bouregaâ confirme que la vague d’interpellations de militants politiques et d’activistes du soulèvement populaire pour les jeter en prison participe d’un plan pour semer la peur, la confusion et la division dans les rangs des populations.

«Acte arbitraire contre un opposant invétéré»

«Cette opération a un nom : la contre- révolution ; elle a un chef : Gaïd Salah. Elle a aussi un programme qui consiste à imposer la régénération du même système politique par l’organisation d’une farce présidentielle pour porter à la responsabilité de nouvelles potiches civiles», accuse le RCD, dont les militants, rappelle-t-il, sont illégalement mis en détention provisoire, alors que d’autres sont convoqués au tribunal d’Alger pour le simple fait de participer aux activités publiques du parti.

Mohcine Belabbas dénonce l’instrumentalisation de l’administration et de l’appareil judiciaire à des fins de pouvoir et exige la libération du chef de la Wilaya IV historique et de tous les détenus d’opinion ainsi que l’arrêt des harcèlements policiers et judiciaires à l’encontre des membres du soulèvement populaire. «Nous nous félicitons du mouvement de solidarité en faveur des détenus exprimé par des partis et des organisations et appelons à la mobilisation et à l’élargissement de cet élan de solidarité pour faire échec à la stratégie du pire suivie par le pouvoir», note le patron du RCD.

«Une grave dérive»

Le Parti des travailleurs de Louisa Hanoune condamne énergiquement l’arrestation d’«un valeureux moudjahid» et exige sa libération immédiate et sans conditions. L’animateur politique Djamel Zenati lance à l’adresse du pouvoir tout en condamnant cette grave dérive : «Vous pouvez tous nous arrêter. Mais vous ne pouvez pas arrêter la marche du peuple vers la liberté.

Elle est irréversible.» Le MSP, dans une déclaration rendue publique hier et signée de son président Abderrezak Makri, appelle à la libération «immédiate» du moudjahid Lakhdar Bouragaâ et estime que son incarcération «pour ses opinions, quand bien même on ne les partage pas, constitue une erreur et un signal négatif pour les développements à venir». Makri s’inquiète des atteintes aux libertés et considère que le harcèlement de ceux qui ont des avis différents relève d’un «recul des espoirs que les Algériens avaient fondés sur le hirak pour la réalisation d’une transition démocratique et la concrétisation de la volonté populaire, les droits et la dignité humains ainsi que l’indépendance des institutions et l’équilibre des pouvoirs».

De son côté, Karim Tabbou a vivement critiqué le pouvoir qui veut imposer une contre-révolution. Pour ce militant, l’arrestation de Lakhdar Bouregaâ s’inscrit dans cette stratégie machiavélique visant à instaurer un climat de peur et de violence.

Une pétition exigeant sa libération

«La finalité de la stratégie du pouvoir étant de tenter de mettre fin à cette Révolution du sourire en lui opposant une contre-révolution mafieuse, dont les caractéristiques sont la violence, la brutalité et l’apologie du régionalisme.» Devant l’arrestation de celui qu’il qualifie de «militant et figure emblématique de l’opposition», Karim Tabbou invite les Algériens à «faire preuve d’intelligence et opposer à cette caste mafieuse les réflexes de l’honneur, de résistance et d’engagement».

Le recours du pouvoir «aux arrestations, aux provocations et à la brutalité policières est le signe évident de sa panique», estime Karim Tabbou. Pour lui, le «régime est dans ses derniers retranchements» et «tente de pousser à la violence et à la surenchère». Sur les réseaux sociaux, une pétition appelant à la libération du moudjahid est signée par de nombreux militants, avocats, universitaires et personnalités politiques. Pour ces derniers, cette arrestation «constitue un grave dérapage». «L’arrestation arbitraire du moudjahid Lakhdar Bouregaâ a choqué de larges couches de la société appartenant à la génération de la Révolution ou à celle de l’indépendance.

Cette arrestation est une grave dérive du pouvoir», peut-on lire dans le texte accompagnant la pétition. «Ces pratiques répressives quasi quotidiennes, ciblant tous ceux qui contredisent le pouvoir en orientation ou en opinion, représentent désormais une réelle menace sur ce qui reste de libertés individuelles et collectives», déclarent les signataires de la pétition. L’arrestation de M. Bouregaâ a choqué plus d’un. Il est scandaleux, selon les internautes, de jeter en prison des Algériens au motif qu’ils «portent atteinte au moral de l’armée» !


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!