Jijel : les travaux avancent à 35% pour la pénétrante autoroutière | El Watan
toggle menu
vendredi, 19 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Jijel : les travaux avancent à 35% pour la pénétrante autoroutière

07 septembre 2018 à 6 h 26 min

Le taux d’avancement des travaux de réalisation des 45 km de la pénétrante autoroutière Djendjen-El Eulma (wilaya de Sétif) dans sa partie couvrant la wilaya de Jijel a atteint le taux de 35%, avons-nous constaté mercredi dernier à l’occasion de la visite effectuée sur le parcours par le wali Bachir Far, accompagné du P/APW Hocine Brinet et des autorités civiles et militaires.

Si le chantier connaît désormais une plus grande activité, les retards accusés durant les dernières années pèsent toujours sur ce chantier névralgique pour la région. Les travaux avancent mieux, comme nous l’avons constaté, et le paiement des situations de travaux y est pour quelque chose.

La levée des contraintes tire à sa fin puisque sur les 259 opérations recensées, il ne reste à régler que 19 interventions liées au déplacement de lignes électriques de moyenne tension (5 opérations), de basse tension (2), de fibre optique (4), de conduite d’alimentation en eau potable (4), réseau de gaz (3) et enfin une opération relative au réseau d’assainissement. Même côté personnel, le chantier est mieux doté puisqu’on totalise actuellement 1224 travailleurs dont 91 expatriés.

Les Italiens de Rizzani De Echer comptent 995 travailleurs (59 expatriés), alors que les Turcs de Mapa, en charge du creusement des tunnels de Texenna, disposent de 91 personnes dont 32 expatriés. Sur les 38 ouvrages d’art, entre viaducs et ponts, prévus dans la partie de la wilaya de Jijel, 25 sont en cours de réalisation alors que 13 autres restent à lancer.

Les pourcentages des travaux (remblais 55%) et des déblais (40%) renseignent sur le chemin qui reste à faire dans le lot terrassements ainsi que pour la livraison des 6 échangeurs dont seulement 2 sont en cours de réalisation alors que les 28 km de routes de rétablissement n’ont pas encore démarré.

Néanmoins, la livraison des 13 km qui vont de Bazoul (Taher) à Chaddia (Kaous) devrait intervenir d’ici la fin de cette année alors qu’en août 2016, lors d’une visite avec l’ex-chef de projet de l’Agence nationale des autoroutes, on nous avait avancé fin 2017. Seulement, au vu des travaux restants à réaliser pour les volets terrassement et revêtement ainsi que la livraison des ouvrages d’art en cours de réalisation par l’entreprise Sapta, le défi pour respecter ce délai relèvera presque du miracle. On notera que le viaduc situé au point kilométrique 15+700 est achevé à 100%.

Côté creusement des tunnels de 1856 m (gauche) et 1860 m (droit), les travaux ont atteint le taux de 17%, soit 566 m à partir du portail sud et 60 m du côté nord. Avec les mesures prises pour rendre disponibles les explosifs, l’achèvement du creusement est prévu pour le mois d’août 2019. Mais le point qui préoccupe le plus actuellement les autorités a trait à la réception de la déviation de la RN77 en prévision de la mise en eau du barrage de Tabellout qui inondera une partie de la RN77 existante entre Texenna et Djimla.

La wali a inspecté les travaux de terrassement en vue du rétablissement de la route ainsi que les deux grands ouvrages d’arts réalisés par l’entreprise Engoa prévus pour être livrés à la fin de ce mois de septembre. Le premier enjambant l’oued Missa qui prend le nom de Djendjen dans deux autres parties sur une longueur de 1200 m, alors que le deuxième de 900 m permet le franchissement de l’oued Erreha. Mais au vu des travaux de terrassement restants, le délai ne pourra pas être respecté et la réception de la route dont certains tronçons ont déjà été revêtus de bitume glissera sûrement un peu dans le temps.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!