Interdiction du niqab à l’école | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190821



  • Pub Alliance Assurance


Le ministère de l’éducation nationale décide de faire respecter le règlement intérieur

Interdiction du niqab à l’école

08 septembre 2018 à 0 h 05 min

La décision a été annoncée par la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, à l’occasion de sa sortie, mercredi dernier dans la wilaya de Mascara où elle a donné le coup d’envoi officiel de l’année scolaire 2018-2019.

S’exprimant sur la tenue vestimentaire des élèves et des fonctionnaires de l’éducation, elle rappelle le contenu du règlement intérieur des établissements scolaires qui exige, selon elle, que l’identité de l’enseignante et son visage soient connus par les élèves : «Il faut que l’identité du fonctionnaire de l’éducation soit claire.

On ne peut par gérer l’éducation et l’acte d’enseigner sans que les élèves ne voient le visage de leur enseignante. De même pour les enseignants qui doivent avoir un habit respectable.» La déclaration, même si elle est tout à fait ordinaire, suscite d’ores et déjà un tollé chez les islamistes et les adeptes de l’islamisme radical. Bénéficiant d’un laxisme qui aura duré plusieurs années, des enseignantes se permettent de venir dans les écoles et de se présenter devant leurs élèves avec une tenue ne laissant apparaître que leurs yeux. Inexistant il y a quelques années dans l’école algérienne, ce phénomène a pris de l’ampleur… même au niveau de certaines écoles primaires.

Et comme elles n’ont pas été rappelées à l’ordre par les responsables des établissements, ces enseignantes considèrent, aujourd’hui, le port de cette tenue comme un «droit». Pis, elles dénoncent même les responsables du secteur de l’éducation qui leur rappellent un règlement intérieur des établissements scolaires qu’elles sont censées avoir lu et approuvé. Dans une vidéo postée sur des réseaux sociaux, des femmes en niqab se présentant comme des enseignantes sont en état d’hystérie pour exprimer leur opposition à la décision de la ministre de l’Education nationale. Invoquant le Prophète et le Coran, elles se disent «prêtes à garder leur habit, quitte à quitter l’enseignement». Certain partis islamistes ont profité de cette déclaration pour monter au créneau contre la ministre de l’Education. Selon eux, il y aurait même un projet d’arrêté ministériel concernant l’interdiction du niqab à l’école.

Ce texte, selon des députés islamistes, contient deux articles. Le premier stipule qu’«il est interdit de porter des tenues vestimentaires qui empêchent l’identification de l’élève et qui peuvent dissimuler des outils de triche lors des examens et des tests scolaires». Le deuxième concerne les fonctionnaires de l’éducation et précise qu’«il est interdit de porter des tenues vestimentaires empêchant l’identification des fonctionnaires du secteur de l’éducation à l’intérieur des établissements scolaires».

Toutes nos tentatives de contacter les responsables du ministère de l’Education pour confirmer l’existence de cet arrêté se sont avérées vaines.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!