Il maintient sa revendication d’une assemblée constituante : Le PST appelle à «l’auto-organisation démocratique du hirak» | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 avril, 2020
  • thumbnail of elwatan05042020



Il maintient sa revendication d’une assemblée constituante : Le PST appelle à «l’auto-organisation démocratique du hirak»

30 novembre 2019 à 9 h 38 min

Le Parti socialiste des travailleurs (PST) réitère son rejet de l’élection présidentielle du 12 décembre.

Dans une déclaration sanctionnant la réunion de son secrétariat national, le PST estime que, par sa position anti-élection, il est en phase avec le peuple. «Dans toutes les régions du pays, y compris dans le Grand-Sud, l’entame du dixième mois de notre hirak révolutionnaire est marquée par l’indiscutable confirmation du rejet de la présidentielle prochaine par la majorité de notre peuple. Dans un élan sans précédent, les travailleurs, les jeunes, les femmes et l’ensemble des masses populaires intensifient la lutte pacifique contre la continuité du régime libéral, prédateur et autoritaire», affirme-t-il d’emblée.

Pour cette formation politique, qui fait partie du Pacte de l’alternative démocratique (PAD), «depuis l’annonce publique des cinq candidats retenus, tous issus du même régime honni de Bouteflika et surtout depuis le début de leur campagne électorale, la mobilisation s’amplifie dans toutes les wilayas : manifestations nocturnes, empêchements des meetings électoraux, renvois et chasse des candidats, massification des marches hebdomadaires, grèves locales et sectorielles et la préparation d’une grève générale nationale».

Ce parti considère que «dans ce contexte de bras de fer imposé au peuple algérien, où les cinq candidats semblent avoir un seul et même programme libéral, qu’ils persistent à présenter sous la protection d’une armada de services de sécurité devant des salles vides, la priorité est évidemment de faire échec pacifiquement à cette mascarade électorale burlesque et surréaliste».

Dans ce contexte particulier, le PST réitère son appel à «l’impérative auto-organisation démocratique de notre hirak révolutionnaire, à travers des comités, des collectifs et des coordinations populaires, dans tous les secteurs d’activité, dans toutes les couches populaires et dans toutes les régions du pays».

Il affirme qu’il s’inscrit «dans les concertations déjà en cours, regroupant les partis et les organisations membres du PAD et l’ensemble des syndicats et des corporations du pays, dans le but de définir ensemble la date, la durée et les conditions d’une grève générale nationale» avant la présidentielle du 12 décembre. Le PST souligne que «le soulèvement populaire vise un changement démocratique et social radical qui s’inscrit dans la durée».

Il assure que «le combat pour la réappropriation de la souveraineté populaire et pour une Assemblée constituante souveraine continuera au-delà de toute échéance électorale».

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!