Il l’accuse à nouveau d’entraver les solutions à la crise : Le «dernier avertissement» de Gaïd Salah à Toufik | El Watan
toggle menu
mardi, 23 avril, 2019
  • thumbnail of elwatan20190423

Il l’accuse à nouveau d’entraver les solutions à la crise : Le «dernier avertissement» de Gaïd Salah à Toufik

17 avril 2019 à 10 h 20 min

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah a lancé une nouvelle mise en garde contre «certaines personnes qui ont longtemps abusé des richesses du peuple et qui continuent de travailler contre la volonté du peuple et d’œuvrer à attiser la situation en approchant des parties suspectes et certains responsables et partis politiques».

«J’ai déjà évoqué, lors de mon intervention du 30 mars 2019, les réunions suspectes qui se tiennent dans l’ombre pour conspirer autour des revendications du peuple et afin d’entraver les solutions de l’Armée nationale populaire et les propositions de sortie de crise.

Toutefois, ces parties, à leur tête l’ex-chef du Département du renseignement et de la sécurité, ont tenté, en vain, de nier leur présence à ces réunions, et d’induire en erreur l’opinion publique, et ce, en dépit de l’existence de preuves irréfutables sur ces faits abjects», a précisé le chef d’état-major dans un discours prononcé hier à Ouargla, dans la 4e Région militaire.

Le général de corps d’armée a souligné qu’il avait «affirmé, ce jour-là, que nous allions dévoiler la vérité, et les voici continuer à s’agiter contre la volonté du peuple et œuvrer à attiser la situation, en approchant des parties suspectes et inciter à entraver les solutions de sortie de crise».

Le chef d’état-major de l’ANP dit ainsi «lancer à cette personne un dernier avertissement, et dans le cas où elle persiste dans ses agissements, des mesures légales fermes seront prises à son encontre».

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah avait évoqué une réunion suspecte le 2 avril, qui visait l’ANP et ses efforts à trouver une solution à la crise politique. «J’ai maintes fois confirmé qu’en ma qualité de moudjahid ayant lutté par le passé contre le colonialisme tyrannique et ayant vécu la souffrance du peuple en cette période difficile, je ne saurais me taire aujourd’hui sur les complots et les conspirations abjectes, fomentés par une bande qui a fait de la fraude, la malversation et la duplicité sa vocation.

Aussi, je suis avec le peuple et à ses côtés pour le meilleur et pour le pire, comme je le fus par le passé, et je m’engage devant Allah et devant la patrie et le peuple que je n’épargnerai aucun effort à cette fin, quoi qu’il m’en coûtera», avait-il affirmé.

Le chef d’état-major avait ajouté : «Alors que le peuple algérien attendait avec impatience la satisfaction de ses revendications légitimes, parut en date du 1er avril un communiqué attribué au président de la République, alors qu’en réalité, il émanait d’entités non constitutionnelles et non habilitées, ayant trait à la prise de décisions importantes concernant la phase de transition.

Dans ce contexte particulier, nous confirmons que toute décision prise en dehors du cadre constitutionnel est considérée comme nulle et non avenue.» En insistant ainsi, le chef d’état-major compte-t-il aller au-delà des mises en garde ?

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!