Il est également cité dans deux autres affaires en cours : l’ex-directeur regional des douanes d’Annaba acquitté | El Watan
toggle menu
dimanche, 25 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190825



  • Pub Alliance Assurance


Il est également cité dans deux autres affaires en cours : l’ex-directeur regional des douanes d’Annaba acquitté

24 juin 2019 à 9 h 30 min

Le président du tribunal correctionnel d’Annaba a condamné hier à une peine de 18 mois de prison, dont une année avec sursis, un importateur et son client dans l’affaire de trafic de conteneurs de téléviseurs, importés avec la mention «Made in Algéria».

Le même magistrat a prononcé un non-lieu en faveur de Hamel Belkhir, ex-directeur régional des Douanes algériennes d’Annaba (frère de l’ex-DGSN), I. Akli, chargé du système informatique des Douanes (Sigad) à Alger, B. Hichem, inspecteur principal de contrôle des opérations commerciales (Ipcoc) et Ch. A., déclarante en douane. La semaine dernière, le procureur de la République près le tribunal correctionnel d’Annaba avait requis une peine de 10 ans de prison ferme avec mandat de dépôt en audience contre Hamel Belkhir, I. Akli, B. Hichem. Le représentant du ministère public a requis aussi une peine de deux ans de prison ferme contre Ch. A., déclarante en douane, et les deux gérants d’entreprise – l’importateur et son client, assortie de fortes amendes et la confiscation des produits importés (téléviseurs). Selon l’arrêt de renvoi, les mis en cause sont poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour «association de malfaiteurs», «délit d’importation de produits prohibés (téléviseurs) portant une marque algérienne avec la tentative de son exportation via une fausse déclaration», «manipulation du système informatique Sigad pour d’indus avantages» et délit d’«abus de fonction».

Lors de l’audience, l’ex-chef d’inspection des Douanes d’Annaba, Réda Mehafdi, (témoin) et B. Hichem (en prison) ont enfoncé l’ex-directeur régional des Douanes qui, selon eux, a tout fait pour protéger l’indélicat importateur. Activant à Annaba, ce dernier avait déclaré l’importation depuis la Chine de 20 conteneurs de panneaux photovoltaïques, alors qu’en réalité 18 d’entre eux étaient chargés de téléviseurs à écran LED avec la mention «Made in Algeria» ; les deux autres étaient effectivement chargés de panneaux photovoltaïques. L’ancien directeur régional des Douanes algériennes à Annaba est cité également dans deux autres affaires similaires. L’une concerne une surfacturation avec tentative de transfert illicite de devises, et l’autre a trait au trafic de conteneurs chargés de produits contrefaits. A suivre…


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!