Hanoune demande au conseil constitutionnel de respecter la loi : «Décrétez l’état d’incapacité pour le président Bouteflika» | El Watan
toggle menu
vendredi, 19 avril, 2019
  • thumbnail of elwatanwe20190419

Hanoune demande au conseil constitutionnel de respecter la loi : «Décrétez l’état d’incapacité pour le président Bouteflika»

05 mars 2019 à 11 h 35 min

Décrétez l’état d’incapacité pour le candidat Bouteflika. Pour une fois, respectez les lois de la République. Ne participez pas à l’avènement du chaos et ne le provoquez pas dans notre pays.» C’est en ces termes que Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs, s’est adressée aux membres du Conseil constitutionnel qui ont violé, ce dimanche, un article du règlement intérieur de cette même institution. L’article stipule que c’est le candidat en personne qui dépose son dossier de candidature. Or ce n’était pas le cas pour le président contesté.

Lors d’une conférence de presse organisée au siège de son parti au lendemain de l’expiration du délai de dépôt de candidature, Louisa Hanoune dit avoir pris acte de la lettre du candidat sortant lu par son directeur de campagne et accable ceux qui parlent et décident au nom de Bouteflika, encore président de la République. Elle demande l’annulation du scrutin du 18 avril.

Au clan qui gravite autour de Bouteflika et qui a osé présenter sa candidature au mépris de la volonté clairement exprimée par le peuple à travers les manifestations massives contre un 5e mandat, Louisa Hanoune demande d’avoir pitié de l’Algérie au nom des martyrs de l’indépendance et de la décennie noire. «Ayez pitié pour ce pays, ayez pitié pour le moudjahid Bouteflika. Proclamez son incapacité de gouverner donc son incapacité à être candidat à la présidentielle.

Laissez-le quitter le pouvoir paisiblement et maintenant. Ne jouez pas avec le feu. Ne provoquez pas l’irréparable», a averti la première dame du PT.

Pour elle, le dépôt de dossier de candidature du président de la République pour un autre mandat est une provocation lourde parce qu’elle exprime un mépris intolérable à l’égard des sentiments et aspirations du peuple, qui exige le départ du système, de ses symboles et institutions pétrifiés et ses pratiques affreuses. «Pour la majorité, le 5e mandat est l’instrument pour le maintien de ce système honni», affirme-t-elle.

Persuadée que le système en place ne partira pas de lui-même, Louisa Hanoune appelle à faire preuve de vigilance et à ne pas répondre aux provocations des partisans de son maintien. «Devant l’entêtement de ceux qui ont décidé de perpétuer une situation insoutenable, il nous faut continuer la mobilisation. Nous étions 8 millions le 1er mars, nous devons être chaque jour plus jusqu’à ce que ce système parte. Son départ est la condition pour que notre pays existe et pour que l’intégrité de l’Etat algérien soit préservée», a-t-elle plaidé.

Et de défendre, en outre, son projet d’Assemblée constituante qui permettrait d’ouvrir le débat. Revenant sur le contenu de la lettre de Bouteflika, Mme Hanoune estime que le système en place n’est plus réformable, il n’a plus de ressort : «La lettre de Bouteflika c’est la réalité qui dépasse la fiction. Il parle de l’organisation d’une conférence nationale qui sera sanctionnée par une élection anticipée, mais pourquoi maintenir le scrutin du 18 avril, il évoque le changement de système qui ne peut se faire, selon la rue, que par son départ.»

Les Algériens opposés au 5e mandat écrivent, selon la patronne du PT, l’histoire de l’Algérie de demain : «Ne les laissons pas plonger notre pays dans le chaos et le désordre. Décrétons ensemble que l’Algérie vivra. Pour cela, il faut chasser ce régime, ses symboles, ses pratiques et ses institutions complètement putréfiées, ceux qui ont pillé ce pays, les prédateurs et ceux qui ont confisqué la souveraineté du peuple algérien depuis l’indépendance de l’Algérie.

Nous pourrons et nous devons le faire.» Louisa Hanoune a salué «la capacité extraordinaire» des Algériens à faire face à une situation complexe et de dégager les solutions à même de «préserver notre pays du chaos».

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!