Gaïd Salah rassure, accuse et pointe des « revendications irréalisables » | El Watan
toggle menu
lundi, 22 avril, 2019
  • thumbnail of 20190422

Gaïd Salah rassure, accuse et pointe des « revendications irréalisables »

10 avril 2019 à 20 h 04 min

La principale divergence entre la position de l’ANP et celle exprimée par la grande majorité des manifestants, concerne le maintien au pouvoir des symboles du régime.

Le vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah, a réitéré, aujourd’hui à Oran, l’attachement de l’ANP à l’application des dispositions  prévues dans la Constitution dans la gestion de la période de transition.

« La gestion de la période de transition nécessite des mécanismes qui seront mis en œuvre conformément à la Constitution », a déclaré Gaïd Salah en évoquant la désignation du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, dans le poste du Chef de l’Etat. Il a ajouté, en guise d’assurance, que «  la préparation des élections présidentielle se fera avec l’accompagnement de l’ANP qui veillera sur le déroulement de cette période dans le cadre de la confiance réciproque entre le peuple et son armée, dans le calme et dans le respect strict des règles de la transparence et des lois de la République ».

Le vice-ministre de la Défense, qui a réaffirmé son « engagement personnel » à soutenir le peuple, a accusé des parties étrangères de comploter contre l’Algérie. « Nous avons enregistré, malheureusement, l’apparition de tentatives de certaines parties étrangères, sur la base de références historiques avec notre pays, qui pousse certaines personnes au devant de la scène pour les imposer en tant représentants du peuple, dans l’objectif de mener la période de transition et l’exécution de leurs plans visant à frapper la stabilité du pays (…) ». Il s’agit, selon les indications vagues de Gaid Salah, d’« éléments appartenant à certaines ONG pris en flagrant délit. Ils sont chargés d’infiltrer les marches populaire et des les orienter en coordination avec leurs agents à l’intérieur du pays.

Ces mêmes parties étrangères, selon lui, « visent à travers des slogans irréalisables,  à pousser le pays dans le vide constitutionnel et la destruction des institution de l’Etat ». Sans donner suffisamment d’explications, il a mis en garder contre « des revendications irréalisables » qui pourraient avoir « un impact négatif sur les emplois et le pouvoir d’achat des citoyens dans un contexte régional tendu et instable ».

Le vice-ministre de la Défense a assuré par ailleurs, que la justice poursuivra son travail concernant « le gang impliqué dans le pillage de l’argent public ». Les enquêtes s’étendront aussi, dit-il, aux anciennes affaires de corruptions dont celles de Khalifa et Sonatrach.

Il est à signaler que la plus importante divergence entre la position de l’ANP et celle exprimée par la grande majorité des manifestants porte sur le maintien au pouvoir des symboles du régime dont Bensalah, Bedoui et Belaiz désignés dans la rue par le nom des « 3 B ». Rappelons enfin que le slogan le plus répandu dans les marches organisées dans les différentes régions d’Algérie est sans conteste « Dégagez tous ! ».

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!