Campagne de vaccination anti-Vovid à Biskra : Forte adhésion des fonctionnaires de l’administration publique | El Watan
toggle menu
samedi, 21 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Campagne de vaccination anti-Vovid à Biskra : Forte adhésion des fonctionnaires de l’administration publique

10 juillet 2021 à 10 h 46 min

l’appel du bureau de l’UGTA de Biskra, des dizaines de fonctionnaires dont des directeurs exécutifs, des chefs de service et des responsables de plusieurs secteurs de l’administration publique ont afflué, jeudi matin, vers la maison de la Culture Ahmed Ridha Houhou, au centre-ville, pour se faire vacciner contre la Covid-19 dans le cadre d’une vaste campagne contre cette maladie pandémique initiée du 8 au 15 juillet par la Direction de la santé et de la population (DSP) avec le soutien de la CNAS et de la wilaya de Biskra.

Ciblée par cette opération vaccinale, cette catégorie sociale et professionnelle a fait preuve d’une ferveur inattendue. Signe irréfutable de l’adhésion des travailleurs à cet acte de prévention et du changement d’attitude par rapport à la vaccination, 240 candidats étaient inscrits sur la liste d’attente avant 9h ce jour-là, a-t-on relevé.

Il faut savoir que des dizaines de travailleurs sont atteints par la Covid-19 à la direction de l’éducation nationale, de la DJS, de l’hydraulique, de la Sadeg et même au cabinet du wali avec toutes les conséquences négatives sur les organigrammes de travail respectifs, a-t-on appris.

«Le remède le plus efficace contre cette pandémie est indéniablement la vaccination avec, en sus, le respect des mesures de prévention et de prudence toujours de mise et qui sont désormais entrées dans les mœurs.

Toutes les ressources humaines et les moyens sont mobilisés pour étendre la couverture sanitaire de Biskra à 20 000 personnes vaccinées et tous les travailleurs sont invités à se faire vacciner pour se prémunir et protéger leurs familles d’une infection pouvant être dramatique», a confié Abdallah Abinouar, le wali de Biskra qui s’est rendu dans ce centre de vaccination afin d’encourager les équipes médicales mobilisées et les travailleurs de la structure hôte ne rechignant pas à donner un coup de main pour accueillir et canaliser la foule et organiser l’opération, a-t-on noté.

«Pour la campagne organisée au mois de juin en ce même lieu, nous avons enregistré 2065 personnes qui ont été vaccinées soit par le produit d’AstraZeneca ou celui de Sinovac et pour le moment aucune réaction indésirable et nuisible n’a été rapportée. Encore une fois, nous sommes mobilisés pour poursuivre cette action d’utilité publique. Cette fois, il semble que la nécessité de se faire vacciner est bien assimilée par les fonctionnaires qui affluent en vagues successives pour profiter d’une consultation et d’une dose de vaccin», a précisé le Dr Mounira Kamli.

Une mobilisation pour la poursuite de l’action

A propos des médecins et des paramédicaux participant aux campagnes de vaccination et de prise en charge des malades atteints par ce virus aux multiples variants, il est juste de rappeler qu’ils et elles se dévouent sans compter pour mener à bien leur mission.

En dépit de la fatigue, de la surcharge de travail et du manque d’effectif flagrant, ces hommes et ces femmes se transforment souvent en psychologues pour convaincre, expliquer, guider, rasséréner et accompagner les plus sceptiques, rétifs et réticents à ce vaccin, lesquels finissent par repartir avec une carte de vaccination et un sourire en plus, a-t-on constaté.

On ne tarira jamais d’éloges pour ces équipes médicales sur le pied de guerre depuis des mois pour contrecarrer l’avancée de cette maladie qui décime aussi leurs rangs. «En application d’une directive de la Centrale syndicale, nous avons mené des opérations de sensibilisation et d’information destinées à tous les travailleurs de la Fonction publique afin qu’ils participent à la lutte nationale contre la Covid-19 en se faisant vacciner.

Il y a de moins en moins de récalcitrants à ce vaccin. L’objectif premier est de diminuer les contaminations en milieu professionnel et d’arriver à une immunité collective. Pour éviter la cohue et respecter le protocole sanitaire, les travailleurs du secteur public sont invités à se présenter au centre de vaccination suivant un programme préétabli. J’exhorte tous les travailleurs et les travailleuses aptes au vaccin à le recevoir le plus vite possible», a ajouté Mohamed Djoudi, SG du bureau de l’UGTA de Biskra.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!