Forces de l’Alternative démocratique : La Convention se tiendra demain | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Forces de l’Alternative démocratique : La Convention se tiendra demain

08 septembre 2019 à 10 h 22 min

La convention des Forces de l’alternative démocratique se tiendra demain. Une demande d’autorisation a été déposée au niveau de la wilaya d’Alger dans les délais pour la tenir à la Safex, Pins maritimes, Alger, a précisé, hier, un court communiqué de cette convention, publié sur les réseaux sociaux.

Précision : en cas de non-obtention de cette autorisation, la rencontre aura lieu le même jour au siège du RCD, au 40, rue Mohamed Chabane, El Biar, signalent les rédacteurs. Prévue initialement le 31 août, la convention des Forces de l’alternative démocratique a été annulée par la wilaya d’Alger.

Décision a été prise alors de tenir la rencontre lundi 9 septembre. Les participants au pacte démocratique ont dénoncé, dans une déclaration liminaire, rendue publique le 1er septembre et disponible sur la page de l’Alternative, la volonté des autorités de revenir à l’ancien régime. «Avec les interdictions de la tenue de la convention du pacte de l’Alternative démocratique et de l’université d’été de l’association Raj, notifiées respectivement les 27 et 26 août 2019, les tenants du pouvoir de fait confirment leur parti pris en faveur de la restauration de l’ancien régime.

Le pouvoir intensifie ses menaces pour accréditer ses fausses ouvertures avec des panels soumis à ses desiderata. Ces décisions politico-administratives font écho aux derniers discours du chef d’état-major de l’Anp», signalent les rédacteurs.

Ces deux interdictions, précisent-ils, ajoutées à la propagande colportée par des médias et à l’«instrumentalisation» de la justice, mettent en relief un véritable «coup de force que le pouvoir revendique malgré son illégitimité». Les signataires de la déclaration affirment être «résolus à porter la voix du peuple». «Nous mettons, encore une fois, le pouvoir de fait devant ses responsabilités pour lever les entraves aux droits et libertés et au débat public. Nous sommes décidés à tenir notre Convention du Pacte de l’alternative démocratique, le 9 septembre prochain.

Nous tenons à clarifier et approfondir la solution énoncée le 26 juin dernier», tranchent-ils. Et de poursuivre : «Déterminés à accompagner le mouvement populaire et citoyen, nous restons mobilisés pour donner une vision démocratique au nécessaire et radical changement qui passe impérativement par une transition démocratique à travers un processus constituant souverain. Reconnaître au peuple sa souveraineté sur son destin nécessite la refondation du processus de légitimation pour l’exercice du pouvoir.»

L’Alternative démocratique est composée de partis de l’opposition (FFS, RCD, PT, PST, PLD, MDS, UCP), de la Laddh et de plusieurs personnalités politiques, d’universitaires, etc. Les participants à la convention devraient débattre de plusieurs thèmes, à savoir la transition démocratique, le processus constituant, les libertés individuelles et l’Etat social.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!