Constantine connaît une courbe épidémiologique inquiétante : Flux important de malades et dysfonctionnements | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Constantine connaît une courbe épidémiologique inquiétante : Flux important de malades et dysfonctionnements

06 mai 2020 à 10 h 03 min

C’est une vidéo qui fait le tour de la Toile depuis samedi soir. Celle de deux citoyens se chargeant eux-mêmes de récupérer la dépouille de leur père décédé du coronavirus de la morgue de l’hôpital El Bir de Constantine.

Sur cette vidéo qui dure un peu plus d’une minute, on voit deux personnes, équipées de simples bavettes et gants, empruntant le couloir d’un service désert pour arriver au niveau des tiroirs frigorifiques. Au milieu de la pièce, un cercueil contenant un sac mortuaire. L’auteur de la vidéo affirme les avoir achetés et être obligé d’effectuer lui-même la mise en bière, un procédé à risque en l’absence de moyens de protection renforcés.

Un court document audiovisuel qui a soulevé l’indignation des internautes, d’autant que sa diffusion est intervenue samedi, jour de la visite du Premier ministre. Abdelaziz Djerad est venu s’enquérir de la situation sanitaire dans une wilaya où la courbe épidémiologique connaît une ascension inquiétante. La vidéo n’a suscité aucune réaction officielle de la part de la direction de l’hôpital, des autorités locales ou du directeur de la santé par intérim.

Une source de l’intérieur de cet établissement nous apprend qu’«en l’absence d’un agent, la famille du défunt s’est introduite à l’intérieur de la morgue, trouvant le lieu vide».

Au-delà de ce fait, au demeurant très grave et difficilement justifiable, ce sont des dysfonctionnements qui sont mis à nu dans une conjoncture inédite, où structures et personnels sont débordés. La pandémie de coronavirus qui traverse la planète depuis plusieurs mois a mis à mal les systèmes de santé des pays développés et industrialisés. Pour le cas de notre pays, où la pandémie ne connaît pas encore de virulence, selon des experts, les insuffisances s’accentuent.

Depuis Constantine, le Premier ministre, devant les inquiétudes des professionnels du secteur, a effleuré le sujet de la réforme du système de santé, en chantier depuis des décennies, qui, selon lui, est un impératif dicté par la crise sanitaire.

Constantine, qui est en sixième position des wilayas affectées par le coronavirus, avec 13 nouvelles infections enregistrées lundi, totalisant ainsi 198 cas confirmés, s’est vu imposer d’autres mesures protectrices. La dernière en date est la fermeture de plusieurs commerces rouverts il y a à peine quelques jours. Sur le plan sanitaire, et à l’issue d’une réunion tenue le 28 avril dernier, les pouvoirs publics ont décidé, entre autres, de l’affectation de l’hôpital de la commune de Didouche Mourad à la lutte anti-Covid.

Ce dernier vient en renfort aux CHUC, hôpital El Bir et celui du Khroub. Jusque-là chargé du dépistage par scanner, l’établissement doté de 70 lits a enregistré plusieurs admissions depuis. Une source hospitalière nous a toutefois révélé que des malades confirmés par scanner seraient renvoyés chez eux, faute de places, alors que l’ouverture d’un autre service vide aurait dû avoir lieu.

«Des malades sont renvoyés chez eux alors qu’ils représentent un risque pour leurs familles. Ils auraient dû commencer le traitement et le continuer même dans le cas de dépistage PCR négatif, ce dernier n’élimine pas le diagnostic de Covid-19 par scanner», précise notre source. D’autres témoignages sur les difficultés à juguler le flux de malades sont diffusés sur le Net, à l’image de celui d’une mère de famille, mise en scène sur une vidéo.

Positive au covid-19 par scanner, elle a été, selon ses dires, laissée en attente de transfert vers un hôpital de référence dans une salle de l’hôpital de la nouvelle ville Ali Mendjeli de 11h à 19h. Ces cas, il y en aurait certainement plus, et la détresse des malades et de leurs familles est réelle face à un mal létal, sans remède pour l’heure et dont les dispositions de prise en charge demeurent insuffisantes. 



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!