Échange téléphonique entre Tebboune et Macron : Fin de la brouille entre Alger et Paris ? | El Watan
toggle menu
jeudi, 06 octobre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Échange téléphonique entre Tebboune et Macron : Fin de la brouille entre Alger et Paris ?

04 juin 2020 à 10 h 06 min

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu, mardi soir, une communication téléphonique de son homologue français, Emmanuel Macron, a annoncé l’agence officielle APS en citant un communiqué de la présidence de la République.

Il est indiqué que lors de leur échange téléphonique, les deux Président «ont échangé sur les efforts consentis par chaque pays pour juguler la propagation de la pandémie Covid-19». Comme ils ont aussi passé en revue les relations bilatérales.

Selon le même communiqué, «les deux parties ont convenu de leur donner une impulsion prometteuse sur des bases durables à même de garantir l’intérêt commun réciproque et le respect total de la spécificité et de la souveraineté de chacun des deux pays». La question libyenne a été également abordée ainsi que la situation au Sahel.

Les deux Présidents, précise le même communiqué, ont convenu d’une coordination pour mettre un terme aux souffrances et aux violences auxquelles sont exposées les populations de cette région, «en œuvrant au rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans la région».

L’Elysée a fait savoir, de son côté, que les deux Présidents «sont également convenus d’œuvrer à une relation sereine et à une relance ambitieuse de la coopération bilatérale dans tous les domaines». Elle a précisé que l’entretien s’est déroulé dans «l’esprit d’amitié» et «de respect mutuel de leur souveraineté qui anime les relations entre la France et l’Algérie».

Cet échange téléphonique entre les deux Présidents est intervenu quelques jours après le rappel par Alger de son ambassadeur en France en guise de protestation contre le traitement réservé à l’Algérie par certains médias publics français.

Il s’agit, entre autres, d’un reportage diffusé par la chaîne publique France 5 intitulé Algérie mon amour, un film documentaire réalisé par le Franco-Algérien Mustapha Kessous, qui a suscité de vives critiques en Algérie, notamment de tous ceux qui étaient engagés dans le mouvement populaire du 22 Février 2019 qui a fait chuter le régime de Bouteflika.

Les autorités algériennes ont vivement protesté contre le contenu tendancieux de ce reportage, mais aussi les «attaques» d’autres médias «contre le peuple algérien et ses institutions, dont l’Armée nationale populaire».

Est-ce que cet échange téléphonique entre les deux Présidents met fin à la brouille entre les deux Etats ? Selon l’AFP, «cet entretien téléphonique paraît mettre un terme à la crise diplomatique entre Alger et Paris déclenchée par la diffusion à la télévision française de documentaires sur le mouvement populaire (hirak)».

Cette même agence a rappelé que «le président Tebboune, sitôt élu, avait réclamé le ‘‘respect mutuel’’ dans les relations bilatérales», en rappelant que «l’Algérie n’est pas une chasse gardée de la France». Un «respect mutuel» bien souligné par l’Elysée.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!