Faculté des sciences de l’information et de la communication d’Alger : Enquête autour d’un concours de doctorat | El Watan
toggle menu
mardi, 21 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Faculté des sciences de l’information et de la communication d’Alger : Enquête autour d’un concours de doctorat

17 décembre 2019 à 10 h 01 min

Une jeune postulante au concours de doctorat en spécialité d’audiovisuel à la faculté des sciences de l’information et de la communication (ISIC) aurait falsifié des pièces maîtresses de son dossier d’inscription. C’est du moins ce qu’a déclaré le conseil scientifique, qui se serait réuni exceptionnellement pour statuer dans cette affaire.

Répondant aux initiales de A. I., la jeune postulante a modifié son relevé de notes pour passer de la catégorie B à la catégorie A. Elle voulait par son geste passe directement sans être sur la liste d’attente. Dans son PV de réunion, dont nous possédons une copie, le conseil scientifique a douté de la véracité des documents fournis par la concernée et a immédiatement ouvert une enquête.

Le vice-recteur chargé de la post-graduation, de la recherche scientifique et des relations extérieures a demandé, via une correspondance, à l’Ecole supérieure de journalisme de lui fournir les copies originales du dossier de la concernée. Les doutes ont vite été confirmés. Mise entre les mains du comité de formation en doctorat, il a été décidé de refuser la candidature de cette postulante et la remplacer par une autre de la liste d’attente.

Le rectorat de l’ISIC est censé prononcer dans les prochains jours des sanctions à l’encontre de cette postulante fraudeuse.

Même si cela pourrait paraître un simple incident, les manigances dans les concours de graduation et de post-graduation ont longtemps été monnaie courante dans les différents campus du pays. D’ailleurs, dans cette même période, un autre incident a éclaté à l’université Badji Mokhtar de Annaba. Dans un de ses départements, la liste des admis suite au concours de doctorat a été affichée deux fois avec des noms complètement différents. Peu après, le recteur de ce département a été démis de son poste.

Ces «incidents» sont loin d’être les premiers de ce genre, encore moins les derniers. Chaque année, des scandales liés à la fraude dans les concours de graduation et de post-graduation, notamment le doctorat, retentissent par-ci par-là remettant en question toute la procédure d’accès et surtout l’organisation de ces concours.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique est le premier responsable de la révision de tout ce processus. Nous avons tenté d’avoir le son de cloche de cette tutelle quant à se type de fraude redondant, mais toutes nos tentatives se sont soldées par un échec. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!