35e marche des étudiants à Constantine : En rangs serrés pour poursuivre le combat | El Watan
toggle menu
vendredi, 06 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan05122019

  • Massage Tunisie



35e marche des étudiants à Constantine : En rangs serrés pour poursuivre le combat

23 octobre 2019 à 10 h 00 min

Le mouvement a prouvé, hier encore, à partir de Constantine, que le pouvoir ne pourra jamais venir à bout de l’énergie, la volonté, la détermination et l’engagement des citoyens à continuer de mener le combat, quel qu’en soit le prix.

C’est devenu un sacro-saint rendez-vous que de nombreux citoyens ont décidé de ne plus rater. Depuis son lancement le 26 février dernier en soutien au hirak du vendredi, la marche des étudiants à Constantine, qui bouclera dans quelques jours son 8e mois, a connu des moments forts, des hauts et des bas, mais sans jamais perdre de sa vigueur. Hier encore, le mouvement a prouvé, à partir de Constantine, que le pouvoir ne pourra jamais venir à bout de l’énergie, la volonté, la détermination et l’engagement des citoyens à continuer de mener le combat, quel qu’en soit le prix.

Un mouvement dans lequel les Algériens trouvent encore la force de s’exprimer contre les manipulations du régime qui tente de se régénérer et se maintenir. Une marche durant laquelle les manifestants s’ingénient toujours à «concocter» les recettes nécessaires pour galvaniser les troupes et maintenir intacte la mobilisation, ce qui n’est pas une sinécure. Un mouvement qui trouve toujours les ressources pour défendre ses revendications légitimes, mais aussi pour enrichir un vocabulaire inédit et un répertoire de slogans inépuisable pour rejeter les élections et le pouvoir des généraux et réclamer la liberté, la démocratie, la dignité et la justice sociale.

«Ya Ali La Pointe, El Djazaïr rahi oualate !» (O Ali La pointe, l’Algérie est revenue). Une Algérie toujours debout. Le personnage symbolique de Ali Amar, alias Ali La Pointe, a été la vedette du jour dans un message adressé au pouvoir par un peuple qui ne veut pas abdiquer, comme l’avait fait le héros de la Bataille d’Alger.

La journée d’hier restera marquée par son très attendu forum de débats lancé depuis quelques semaines sur la place Colonel Amirouche. Une rencontre incontournable durant laquelle on apprendra que des propositions ont été émises pour la tenue d’une assemblée générale réunissant, dimanche prochain, étudiants et enseignants pour remobiliser tous les universitaires et les inciter à revenir en force aux marches du mardi.

«Une proposition a été faite pour organiser des portes ouvertes sur le hirak à l’université, et un appel a été lancé à tout le monde pour y prendre part afin de sensibiliser les étudiants, mais aussi les citoyens sur le mouvement populaire», a annoncé une enseignante. L’accent a été mis dans ce forum sur la nécessité de ne pas sortir des idéaux de ce mouvement populaire et faire barrage à tous ceux qui tentent de le dévier de son chemin en voulant en faire un mouvement de revendications sociales.

«Nous devons faire face à toutes ces tentatives de vouloir confiner les étudiants dans leurs problèmes quotidiens, qu’ils ont toujours rencontrés dans les résidences universitaires, pour les dévier du principe du mouvement populaire», a averti un intervenant. «Nous avons décidé de mener ces marches pour éradiquer le système et non pas le remplacer par un autre qui maintiendra les pratiques mafieuses. Nous avons décidé de militer et de combattre pour une Algérie nouvelle, libre et démocratique», a asséné une étudiante. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!