toggle menu
jeudi, 15 novembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

En bref…

08 novembre 2018 à 11 h 00 min

– Industrie : Le 4e drone de fabrication 100% algérienne sera testé avant fin 2018

Le 4e drone Amel-4 de fabrication 100% algérienne, conçu par le Centre de recherche en technologies industrielles (CRTI), sera testé «avant fin 2018», a indiqué, hier à Skikda, le directeur de la plateforme technologique du centre, Ahmed Kechida. Approché par l’APS, en marge de l’ouverture des travaux de la 6e conférence internationale sur les technologies de soudure et l’industrie des matériaux, tenue à l’université de Skikda, M. Kechida a relevé que les chercheurs et ingénieurs du CRTI «apportent les ultimes retouches» à ce drone après le succès des trois précédentes versions Amel-1, Amel-2 et Amel-3.

Plus petit et plus léger par rapport aux premiers prototypes, ce drone présente une envergure de 1,7 mètre, prend son vol sitôt lancé manuellement et est contrôlé à distance, a indiqué M. Kechida, précisant que les essais de ce prototype, dont la conception a nécessité 500 000 DA, devraient avoir lieu à la base de Sidi Bel Abbès.

– Patrimoine : Engagement algéro-espagnol pour une reconnaissance universelle des fortifications historiques d’Oran

L’inscription des fortifications historiques d’Oran au patrimoine mondial est au centre d’un projet de travail collaboratif entre l’Algérie et l’Espagne, a annoncé hier le directeur de la conservation et de la restauration du patrimoine culturel au ministère de la Culture.

«Les deux pays s’engagent à travailler sur la construction du dossier qui permettra, à terme, de reconnaître la valeur universelle exceptionnelle du système des fortifications d’Oran», a précisé Mourad Bouteflika à l’occasion d’un symposium algéro-espagnol sur la réhabilitation du patrimoine.

«L’action envisagée avec nos collègues espagnols consiste à proposer un dossier de protection de ce système de fortifications sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité», a-t-il expliqué dans une déclaration à l’APS à l’issue de cette rencontre technique.

– Paix et justice sociale : De l’Inde à l’Europe, une longue marche en 2020

Des milliers de marcheurs en provenance de New Delhi (Inde) convergeront en septembre 2020 vers Genève, siège de l’ONU en Europe, a rapporté hier la presse, citant le militant indien à l’origine de cette «Marche pour la paix et la justice».

«Cette idée de marche mondiale est née alors que l’Inde célèbre les 150 ans de la naissance du Mahatma Gandhi, sur fond d’intensification des conflits dans le monde», a expliqué aux médias, à Genève, l’Indien Rajagopal Puthanveetil, qui milite dans son pays pour le droit à une justice sociale pour les Indiens sans terre.

La marche a pour objectif de relier New Delhi, où repose Gandhi, à Genève, a détaillé cet ingénieur de 70 ans, qui a déjà organisé plusieurs grandes marches en Inde. Les marcheurs entameront leur long périple le 2 octobre 2019 pour rejoindre Genève le 25 septembre 2020, en traversant le Pakistan, l’Iran et la Turquie notamment, soit un parcours de près de 9500 km.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!