toggle menu
mercredi, 24 octobre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

En bref…

10 août 2018 à 0 h 33 min

– 105 points de vente directe de moutons à Alger

Hier, 105 points de vente directe de moutons ont été ouverts dans différents quartiers de la capitale en prévision de l’Aïd El Adha. «Ces espaces de vente aménagés à travers la wilaya d’Alger devraient offrir les meilleures conditions de vente en rapprochant les éleveurs des consommateurs», a déclaré Doubbi Bounoua Ladjel, président de la Chambre nationale de l’agriculture (CNA) à l’issue d’une rencontre avec Djilali Azaoui (président de la Fédération nationale des éleveurs) et des éleveurs de plusieurs wilayas. Le président de la CNA a expliqué que ces espaces ont été accordés prioritairement aux éleveurs munis d’une carte professionnelle, en plus du certificat de vaccination de leur bétail.

– Les abattoirs ouverts le jour J

Le jour de l’Aïd, tous les établissements d’abattage, répartis sur l’ensemble du territoire national, seront ouverts pour inciter les citoyens à sacrifier leurs animaux dans une enceinte conforme et contrôlée.

– Campagne de sensibilisation sur la fièvre aphteuse

La Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) de Tlemcen a lancé une campagne de sensibilisation sur la fièvre aphteuse au profit des éleveurs du bétail, a révélé hier son responsable.

La campagne animée par des cadres et des vétérinaires locaux de la Caisse a ciblé des éleveurs de bétail assurés et non assurés pour leur fournir tous les conseils préventifs afin d’éviter les risques de propagation de la fièvre aphteuse aux bovins, ovins et caprins, a indiqué Dali Khadir.

– Valorisation des peaux de mouton

A l’occasion de l’Aïd El Adha, le gouvernement a pris des mesures pour la récupération des peaux de moutons sacrifiés à cette occasion. C’est le ministère de l’Industrie et des Mines, qui a été chargé du suivi de l’opération de collecte des peaux de moutons, et ce, en coordination avec les APC.

Les six unités de transformation de cuir existant à travers le territoire national seront également de la partie. A Oran par exemple, quelque 250 000 peaux de mouton seront collectées. «Malheureusement, seulement un million de peaux de mouton seront collectées, or les Algériens vont sacrifier plus de 4 millions de bêtes. Cela est dû à l’absence de structures spécialisées dans la collecte des peaux et leur transformation. Or on importe cette matière première de l’étranger», déplore Boulenouar Hadj Tahar.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!