toggle menu
mercredi, 19 décembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Contribution

Emission d’un timbre-poste à l’effigie du Colonel Amirouche Aït Hamouda

11 novembre 2018 à 10 h 43 min

Algérie Poste vient de nous livrer un timbre-poste à l’effigie du Colonel Amirouche. Cette initiative tant attendue est enfin arrivée. Elle signifie un hommage à ce héros national qui a fait trembler la 4e puissance mondiale.

A la tête de la Wilaya III de juin 1957 au 28 mars 1959, il a su dynamiser toutes les structures, les unités combattantes de l’ALN et donner une image glorieuse de notre Révolution. En parlant de la vallée de la Soummam, Robert Lacoste, ministre résidant, aimait l’évoquer en mai 1956 en la désignant comme une «vallée pacifiée». Quelques mois seulement après, il changea de langage pour la traiter de «vallée pourrie».

Un tel revirement n’était pas fortuit, puisque sous l’impulsion du Colonel Amirouche et de ses hommes, la région connut, tout comme le reste de la Wilaya, un embrasement. Désormais, la peur avait changé de camp. Les exploits de nos bataillons de choc, de nos katibas et des autres commandos assénèrent des coups durs à une puissante armée coloniale, toujours renforcée en effectifs et en armement en provenance même de l’OTAN.

En grand stratège, notre Colonel a pu faire face à 17 généraux décidés et instruits à briser la Wilaya III. Mais la combativité et la foi de ses hommes ont désorienté cette armada et humilié ses chefs. Malgré les insuffisances en armes et en effectifs que connurent les maquis, les combats continuèrent jusqu’à la victoire finale en mars 1962.

Cette victoire est le fruit des combattants de l’ALN/FLN et du peuple. Ce peuple a prouvé, une fois de plus, sa totale adhésion à notre Révolution par ses manifestations populaires de Décembre 1960, renouvelées l’année suivante et à la même période. Une Guerre de Libération possédant des soubassements ne pouvait que sortir victorieuse.

Le Colonel Amirouche, après les pérégrinations de ses restes, avec ceux du Colonel Si Haouès pendant une vingtaine d’années, reçoit aujourd’hui une autre reconnaissance. Nous espérons que d’autres héros seront honorés à leur tour, que ce soit par la philatélie ou à d’autres occasions afin de perpétuer leur mémoire.  

 

Par Djoudi Attoumi
Ancien compagnon du Colonel Amirouche

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!