Education nationale : L’Unpef annonce une grève pour le 26 février | El Watan
toggle menu
lundi, 30 mars, 2020
  • thumbnail of elwatan30032020
  • Tombola Alliance



Education nationale : L’Unpef annonce une grève pour le 26 février

16 février 2020 à 10 h 07 min

Dans un communiqué rendu public hier, l’Unpef est revenue sur la situation de grande colère qui a envahi le secteur de l’éducation, notamment après l’annonce du plan d’action du gouvernement de Abdelaziz Djerad qui, selon le document, a jeté aux oubliettes les dossiers relatifs au secteur.

Réunis pour une session extraordinaire, le conseil national de l’Union nationale du personnel de l’éducation et de la formation (Unpef) a annoncé un débrayage national le mercredi 26 février. Il sera accompagné d’un sit-in devant le siège du ministère à Alger et de marches à travers le territoire national.

En effet, dans un communiqué rendu public hier, l’Unpef est revenue sur la situation de grande colère qui a envahi le secteur de l’éducation, notamment après l’annonce du plan d’action du gouvernement de Abdelaziz Djerad qui, selon le document, a jeté aux oubliettes les dossiers relatifs au secteur.

Pour les membres du conseil national de ce syndicat, cette situation est envenimée par la passivité du département de Mohamed Ouadjaout quant aux demandes de dialogue lancées par les employés du secteur, provoquant ainsi un retard dans la concrétisation des engagements du président de la République.

Sur une dizaine de points, les membres de l’Unpef réclament une refonte complète du système éducatif en révisant les programmes et l’encadrement dans le but d’atteindre une école de qualité.

Dans leur plateforme de revendications, ils réclament l’indépendance de la Fonction publique en établissant une Loi fondamentale spéciale pour le secteur de l’éducation, la revalorisation des salaires et des primes et la réactivation du droit à la retraite sans condition d’âge.

Vu la situation de blocage qui caractérise le premier palier de l’éducation, l’Unpef demande la satisfaction rapide, voire immédiate, des demandes des enseignants du primaire en grève depuis le 7 octobre dernier.

Il est également demandé à la tutelle de trouver les mécanismes adéquats pour l’amélioration des conditions socioprofessionnelles des travailleurs du secteur, l’activation du dossier de la médecine du travail, la révision des prestations relatives à la Sécurité sociale des éducateurs et lancer des formules d’habitat spécialement dédiées aux enseignants et employés du secteur, comme c’est le cas pour les juges.

A la fin, ils demandent également la révision des dates de début et de fin des vacances d’été pour les wilayas du Sud, prenant ainsi en considération la spécificité climatique de la région. En matière de libertés syndicales, l’Unpef réitère sa demande, voire son exigence, de révision de la loi 90-14 relative à l’exercice du droit syndical et lever ainsi la restriction de ces libertés.

L’Unpef, qui met le gouvernement et le ministère de l’Education nationale devant leurs responsabilités, n’omet pas dans son communiqué de dénoncer l’état d’insécurité, à l’intérieur et aux alentours des établissements scolaires, dans lequel exercent les enseignants et les travailleurs de l’éducation leur mission. Signalons que le secteur de l’éducation connaît, depuis la rentrée, une série de protestations.

En plus des enseignants du primaire, qui annoncent une grève illimitée dès le 4 mars, et des directeurs des CEM, les enseignants contractuels ont observé, dimanche dernier, un sit-in devant l’annexe du ministère de l’Education nationale à Alger.

Ils revendiquent l’ouverture d’un dialogue avec la tutelle, leur intégration sans condition ni restriction dans les postes vacants, la priorisation des enseignants remplaçants dans le recrutement, la valorisation de l’expérience professionnelle et le retour au mode de recrutement sur la base du diplôme.

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!