Education : L’Unpef annonce une journée de débrayage aujourd’hui | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan05052021




Education : L’Unpef annonce une journée de débrayage aujourd’hui

25 novembre 2020 à 10 h 47 min

Agissant jusque-là dans une union, l’Unpef a décidé de sortir cette fois-ci du lot de l’Intersyndicale de l’éducation. Ce syndicat a appelé à une journée de grève, aujourd’hui, dans le secteur.

Perturbé déjà par la pandémie de la Covid-19 et la difficulté de la mise en application du protocole sanitaire, le secteur de l’éducation nationale est appelé à vivre encore une fois au rythme des débrayages.

L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) a décidé d’aller seule vers un mouvement de protestation.

Le motif serait, selon son président, Sadek Dziri, les propos, jugés provocateurs, du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui a estimé que la source de contamination au nouveau coronavirus dans le milieu scolaire serait les enseignants et le personnel administratif.

Dans un communiqué rendu public dimanche dernier, cette union s’est dite outrée par ces déclarations inattendues. «Au moment où nous attendions des pouvoirs publics des solutions efficaces, nous avons été surpris par les déclarations du ministre de la Santé pointant la responsabilité du personnel de l’éducation dans la propagation du virus Covid-19 dans les établissements scolaires.

C’est pourquoi nous appelons tous nos adhérents à observer un arrêt de travail le mercredi 25 novembre 2020 avec obligation de respect des mesures contenues dans le protocole sanitaire», lit-on dans le communiqué, où est mentionnée une petite dizaine de revendications.

Tout en dénonçant le manque important en moyens humains et matériels permettant la mise à exécution du protocole sanitaire, l’Unpef a appelé à la révision de l’emploi du temps des trois paliers et à l’allégement des séances, tout en maintenant le samedi comme jour de congé.

Autre revendication : détacher les écoles primaires de la gestion des collectivités locales et renforcer les budgets de fonctionnement des lycées pour faire face à l’épidémie.

L’Unpef appelle les autorités à trouver des solutions en urgence pour héberger les enseignants exerçant loin de leurs lieux de résidence et à prendre en charge le dossier de la médecine de travail.

Il est à rappeler que les membres de l’Intersyndicale de l’éducation, à savoir le Cnapeste, Snapest, Satef, CELA et le SNTE, ont décidé lors d’une réunion commune de geler toute action de revendication en ce moment de pandémie. L’Unpef a décidé d’aller à contre-courant.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!