École et université : Quel avenir pour les recalés du bac et du BEM ? | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

École et université : Quel avenir pour les recalés du bac et du BEM ?

09 septembre 2019 à 10 h 00 min

Rentrée scolaire, hier, pour l’ensemble des établissements, notamment privés qui ont choisi de ne pas faire leur rentrée mercredi passé. Cette année encore, si la rentrée des classes est certes une satisfaction pour plus de 9 millions d’élèves, elle l’est beaucoup moins pour plus de 100 000 jeunes qui n’auront pas à rejoindre les bancs de l’école.

«Quitter ou abandonner l’école n’est pas toujours un acte volontaire, c’est surtout dû à un système éducatif défaillant», explique Hakem Bachir, syndicaliste et professeur de mathématiques à Oran, qui analyse les données chiffrées de la déperdition scolaire. Statistiquement, chaque année on observe une déperdition, entre l’école et l’université, de plus de 200 000 élèves et étudiants !

«Nous pouvons comprendre cela par une simple lecture des résultats des examens de cette année et qui est la reproduction des années précédentes ainsi que celle des années futures, si on continue dans notre fuite en avant», dit-il en se basant sur les chiffres globaux communiqués par le ministère de l’Education nationale.

Le nombre de candidats à l’examen du BEM en 2019 était de 631 395 avec un taux de réussite de 55,47% au niveau national et un taux d’admission était de 66,73% pour l’ensemble des élèves scolarisés. Par un simple calcul, cela représente 421 519 élèves admis en première année secondaire pour cette nouvelle année, sans oublier que plus de 10% n’ont réussi que grâce aux résultats de l’année scolaire 2018-2019, souvent contestés, sans dire plus. Donc, 209 876 élèves recalés aspirent à refaire leur année scolaire, cependant les statistiques montrent que parmi ces élèves, seuls 70% reprendront la route du collège pour tenter ou avoir le droit à une nouvelle chance, c’est-à-dire 146 913.

Mais que deviennent les 62 963 obligés de quitter l’école pour différentes raisons ? Généralement, seuls 20% d’entre eux trouveront une place dans les écoles de formation, ce qui représente environ 12 500. D’ailleurs, c’est à partir du 22 septembre, que les centres de formation professionnelle procéderont à la sélection et l’orientation, pour proclamer les résultats le 26 septembre. La rentrée officielle est prévue le 29 du même mois. Mais il ne faut pas perdre de vue que ces centres peinent à capter l’intérêt des recalés de l’éducation nationale. Compte tenu des chiffres avancés, Hakem Bachir estime que quelque 50 000 adolescents «seront probablement dans la rue sans aucun profil ni formation». Que deviendront-ils ? Pas de politique claire.

Inquiétude

S’agissant des résultats du bac, pour l’année 2018-2019, il y a eu 674 831 candidats. Le taux de réussite était de 54,56%, soit 368 188 bacheliers. Le nombre de candidats ayant échoué au bac est de 306 643. Parmi ces derniers, 30% ne reprendront pas, eux non plus, la route du lycée, soit 91 993 jeunes, et seuls, là aussi, 20% trouveront une place dans les écoles de formation professionnelle, donc seuls 18 399 non-bacheliers pourront se professionnaliser et 73 594 «sont livrés à la rue ou à la mer», dit encore le syndicaliste.

Des chiffres qui donnent à réfléchir, surtout si une politique et une stratégie visant à absorber cette déperdition ne sont toujours pas mises en place. «La fuite en avant doit s’arrêter, car remettre des diplômes sans contenu ni contenant est le plus grand danger auquel sont exposés un Etat et son peuple. Si vous demandez à un enseignant de première année secondaire sérieux ce qu’il pense du niveau de ses élèves, il vous répondra : ‘‘Aujourd’hui, je ne comprends rien, plus de 50% de ces élèves sont mal orientés et si tous les enseignants conscients font leur travail correctement, seuls 30% pourront tout juste être admis en deuxième année secondaire’’», témoigne Hakem Bachir, en insistant sur le fait que personne ne s’inquiète de l’avenir de ces recalés et des dangers qu’ils représentent pour eux et pour toute la société faute de formation.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!